Et ils vécurent heureux, ces Bâtards | Croatie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et ils vécurent heureux, ces Bâtards | Croatie

Message par Gilbert Beilschmidt le Mer 1 Mar - 20:35


Et ils vécurent heureux, ces Bâtards

feat | Croatie




"Mariage" Austro-hongrois,
29 mai 1867.


      Tout le gratin était là. Et c’était déjà trop pour Prusse.
En dehors du fait qu’il avait une sainte horreur des mondanités et de la politique, il avait tendance à éviter de côtoyer trop de monde d’un coup. Il choisissait minutieusement ses sorties et ses moments pour socialiser, mais cette foireuse cérémonie, il ne pouvait pas y échapper. Pourtant, il s’en serait bien passé. Pour lui tout n’était qu’une mascarade, cela le blasait. Mais eh, il s’était même habillé pour l’occasion, il avait sorti son plus bel uniforme et y avait accroché tous ses galons. Il avait l’air d’un Prince.

Après tout c’était un peu comme sa meilleure ennemie, il aurait presque pu être témoin s’il avait s’agit d’un mariage entre êtres humains. Et bien qu’il sache que ce n’était pas vraiment un choix de leur part, mais plus de leurs monarchies respectives, le Prussien n’arrivait pas être autre chose qu’immensément agacé en voyant Hongrie devant l’autel de cette église catholique, en face d’Autriche. Pour lui ça n’avait pas de sens quand bien même ça en avait au niveau militaro-politique et tout le bordel. Il était même… vexé, oui voilà. Il soupirait autant de fois qu’il lui était possible de le faire, partageant son exaspération avec son voisin de banc. Ils avaient trouvé le moyen de se planquer au fond de la salle quand bien même on leur avait réservé deux belles places dans les premières rangées.
Mais à ces places ils n’aurait pas pu profiter de la petite flasque de schnaps de l’albinos pour leur faire passer la pilule…
© designed by DEL-ightful


_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
avatar
Messages : 224

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et ils vécurent heureux, ces Bâtards | Croatie

Message par Tomislav Kovačević le Jeu 2 Mar - 23:19

Décéption.

C'était peut être le mot qui décrivait mieux son état d'esprit a ce moment. Autriche, Hongrie, ils l'avaient déçu et cela resterait sans doute impuni. Si il avait été invité a paraitre à la tête des autres états slaves de l'Empire, c'était bien parce qu'il était non seulement déja titulaire d'une certaine autonomie, mais aussi plus méritant. Les derniers siècles, la moitié de son territoire avait été utilisé comme frontières militaires pour repousser les ottomans.

On avait morcelé dans son dos, tandis qu'on flattait ses actes en le designant comme "Le dernier bastion de la chrétienté". Et maintenant, plusieures choses nouvelles. L'alliance aurait pu être tripartirte, cela aurait été plus équitable. Mais tant qu'a faire, même en l'espérant il savait qu'ils auraient trop de fierté pour reconnaitre ses actes et tout ce qu'ils devaient respectivement au croate. Ses revendications pour cette alliance était d'arriver a unifier son territoire séparé entre la régence autrichienne et une semi indépendance qui serait obligée de le voir retourner sous le joug hongrois.

Bref. La loose. Son ban étant également dans cet état d'esprit prevoyait d'abdiquer. Ce qui prendrait sans doute effet dans l'année. Avec ce qui se profilait, ce ne serait pas un croate qui prendrait sa suite et il s'entendait mal avec les dirigeant ne faisant pas partie de sa nation.

Tout cela ne l'empechait pas d'etre altier dans son uniforme d'appart orné de médailles militaires. Il portait son sabre au coté, celui ci étant plus la pour le decor et souligner sa fonction dans cet Empire. Il portait encore la fierté que lui avait ramené le règne de Jelačić. Enfin non actuellement il boudait, en soupirant, priant que ce calvaire se termine assis a coté d'un prussien et d'une bouteille de schnaps.

Les deux semblaient comme trainés de force la dedans. Chacun leur tour ils avaient été proches de la Hongroise. Le Croate ayant même lui même été marié a elle. Même si cela avait du prendre fin longtemps avant et que seule subsitait encore la Pacta Conventa, definissant qu'ils étaient irrémédiablement liés, pour lui personne d'autre ne pouvait prétendre a la place qu'il avait occupé. Ceci dit, surement pas l'Autrichien, fourbe en chef de son état.

La cérémonie était baroque, solennelle et catholique. Il voulait crier au scandale, mais devant D.ieu et ceux qui tenaient son pays et avaient le pouvoir d'en faire ce qu'il voudrait ce serait mal vu. Alors il faisait la tête, en demandant le schnaps d'un geste de main. A force, Croatie parlait presque mieux allemand que sa propre langue. C'était difficile de preserver sa culture lorsque tout le monde s'acharne a la réprimer.

"On est d'accord que c'est une mise en scène tout ca. Je ne vois vraiment pas pourquoi se donner la peine de gaspiller tant d'argent vu que de toute facon tout le monde sait qu'il n'arrivera pas a la satisfaire"
avatar
Messages : 110

Date d'inscription : 03/02/2017

Localisation : Split

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et ils vécurent heureux, ces Bâtards | Croatie

Message par Gilbert Beilschmidt le Mar 9 Mai - 17:07


Et ils vécurent heureux, ces Bâtards

feat | Croatie




"Mariage" Austro-hongrois,
29 mai 1867.


      À la remarque du Croate, l’albinos manqua de s’étouffer en voulant retenir un éclat de rire. Une espèce de grondement bloqué dans sa gorge qui fit se retourner les personnes les plus proches d’eux dans l’assistance. Une fois sa gorgée avalée, il échangea un sourire complice et amusé avec son ami.

«-Toi et moi on est bien placés pour le savoir...»

Un ricanement légèrement moqua s’échappa de ses lèvres, résonnant à peine dans l’enceinte sacrée. Prusse connaissait leur passif à tous les deux, et surtout ils avaient beau en plaisanter, il savait que le Slave vivait mal la situation, par simple question de principe. Justement à cause de ce passé commun et ça l’albinos le comprenait, se demandant même comment Croatie parvenait à rester aussi calme. Quant à lui-même, il avait simplement profité de quelques nuits avec la Dame, en dehors de leurs relations politico-militaires ou autres conflits par d’alliances.
Il jeta ensuite un regard aux les deux stars du jour, la mariée les avaient très bien vu et elle les jugeait d’un air sombre. Mais on voyait qu’elle n’était tout de même pas à l’aise, sans doute à cause de la tenue.

«-Je ne sais vraiment pas ce qu’il a pu lui promettre pour qu’elle accepte de d’enfiler cette robe...»

Le discours du prêtre avançait, long, usant, est-ce qu’ils ne pouvaient pas simplement leurs broderie orales purement esthétiques et en venir aux faits, que l’on en finisse ?
© designed by DEL-ightful


_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   
avatar
Messages : 224

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et ils vécurent heureux, ces Bâtards | Croatie

Message par Tomislav Kovačević le Jeu 11 Mai - 7:37

Croatie ignora globalement les mécontents autour. Pour le coup il prenait déjà assez sur lui pour avoir l'air stoïque mais bon, le contrat de mariage faisait plaisir a personne. Il récupéra la bouteille pour prendre lui même une gorgée du bon alcool prussien. Son regard se porta sur les dignitaires autour dans la mentalité de "celui qui m'embête je lui envoie des hussards au cul". Il ne pourrait évidemment pas. Ici tout le monde pouvait se servir de lui qu'il soit autrichien ou hongrois ou n appartenant pas a un des peuples dominés. A la rigueur lui il avait le droit au silence. N'empêche qu'il possédait presque toute la flotte de l'Empire et il ne tenait qu'a lui que tout ça soit a leur disposition.

Il avait déja pensé a partir un jour avec tout les bateaux et faire des alliances avec les autres slaves, mais cette vielle fidélité qui le caractérisait le rendait incapable de tout cela. Donc il était la, a supporter les petits regards noirs de la nouvelle princesse. Va te faire foutre Hongrie. Va te faire royalement foutre. Ca la fera sans doute réfléchir sur ou sont ses vraies alliances. Il savait généralement pour ses petites sauteries extra conjugales avec le prussien ici présent, mais lui même n'était pas irréprochable. Ce qu'il incombe aux humains n'incombe pas forcément aux nations.

- J'espère pour elle que c'est pas de passer une nuit de folie. Elle sera déçue.

Il sourit avant d'avaler une gorgée de schnaps.

- Elle ne sait pas que c'est pas pour un seul jour. Ca va être son quotidien. Adieu les uniformes masculins, bonjour les toilettes et les corsets.

Croatie rit un peu en l'imaginant comme une furie face a la situation. Ca allait promettre ces deux la. Il n'avait jamais exigé d'elle une tenue particulière quand ils étaient mariés, simplement qu'elle ait l'air d'une femme lorsqu'ils avaient a apparaitre ensemble en public. Enfin quand ils étaient jeunes, ils pensaient surtout a faire la guerre, pas trop a faire du protocole.

- Tu sais que le prêtre dit plein de trucs inutiles et dont on peut se passer pour une cérémonie de mariage ? Non parce que je connais le latin et ca, c'est de la broderie. Autriche a prévu de savourer sa "victoire" lentement. En plus c'est grâce a nous la, si il a reussi a la mater. Il n'y a aucune gloire a faire ca...
avatar
Messages : 110

Date d'inscription : 03/02/2017

Localisation : Split

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum