"Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que Tel." - Ronan K. [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que Tel." - Ronan K. [U.C]

Message par Ronan Kirkland le Lun 30 Jan - 1:09

KIRKLAND Ronan

Nation représentée : Pays de Galles
Nom : Kirkland
Prénom : Ronan
Âge : 22 ans
Date d’anniversaire : le 11 Avril

Sexe : Masculin
Taille : 1m78
Poids : 80 kilos
Nationalité : Britannique (Gallois esh)
Cursus suivi et spécialité : Cinéma - Réalisation








Votre animal totem : Dragon, plutôt vieux celui qui reste au fond de sa grotte, un corgi, un ours probablement. Ermite.
Que peut-on trouver sur votre table de nuit : L'intégrale de la saga de Tolkien, ce bon gros livre rouge, qu'il ouvre de temps en temps pour se refaire les scènes qu'il préfère. On peut aussi trouver une grande bouteille d'eau, un ancien mug qui après avoir servi pour son thé, s'est retrouvé transformé en pot à crayon à force de traîner là. Et finalement, on doit aussi trouver un amoncellement de feuilles volantes, griffonnées de milliers d'idée de court métrage jamais réalisé, mais feuilles qu'il est HORS DE QUESTION de jeter, elles peuvent contenir l'idée du siècle, qui sait.
Les indispensables de votre garde-robe : Il ne se sépare que très rarement de sa veste en jean brut qui appartenait à son père avant et qui, depuis le temps devrait être totalement démodée mais bizarrement, il la trouve toujours cool. Sinon il possède tous les bons "basiques".
Votre journée parfaite : Une bonne journée qui commence par un glandage au lit, un énorme brunch et ensuite une petite séance au cinéma avec des potes, un passage au bar et une soirée chill. Donc généralement ses samedis.
Quelle musique chantez-vous sous la douche : Alors déjà, il chante fort et plutôt des musiques récentes, celles qu'il entend à la radio ou en soirée donc des bons Pitbull des familles. Do the water dance girl, do the water dance ~ 
Un objet fétiche : Un mug rouge avec le dragon gallois, un cadeau un peu random de ses grands-parents mais il le prend partout avec lui, un peu superstitieux sur les bords.
Vos vacances idéales : Seul, chez son père, sous la pluie, un bouquin, du café, un plaid. #lavieillesse
Votre petit rituel du soir : Après les cours ou après une séance de muscu, il mange, il rentre et se douche tranquillement. Après avoir enfilé un bon jogging, il se met à son bureau pour avancer le plus possible ses projets perso comme pour les cours. Il est organisé dès qu'il s'agit de travail. Arrivé vers les 23h, il se pose dans son lit avec son ordi et se matte soit un épisode de série soit un film. Petit verre d'eau, pipi, au lit.
Le fond d’écran de votre téléphone portable : Alors alooors écran de verrouillage (on ne juge pas, c'est la femme de sa vie okay) & pour l'écran d'accueil une photo dans ce style .
Quelle histoire lui racontait sa maman/son papa/ sa nounou quand il était petit ? : Il avait le droit aux histoires de chevalier et de dragon. Plutôt dans le classique mais il n'aimait pas avouer qu'en fait, il préférait quand le dragon ne mourrait pas à la fin.

Raconte-nous !

Il faut d’abord savoir que Ronan ne fait pas vraiment attention à son apparence. Il est plutôt du genre à ne pas grossir même s’il mange comme un ogre et à s’habiller plutôt à la mode, tout en restant classique, sans s’en rendre compte. Ne me demandez pas pourquoi… Se coiffer le matin, s’occuper de soi, ça le gonfle et il se trouve très bien comme il est.

Son visage possède des traits marqués et masculins. Sa mâchoires carrée et dessinée nette, presque agressivement vu comment elle ressort et son menton ressort aussi légèrement. Il porte souvent une barbe de trois jours, peu disciplinée, qui dessine encore plus sa mâchoire et qui prend la même teinte que ses cheveux : un auburn foncé. Sa tignasse indisciplinée a été partiellement domptée par son choix de porter les cheveux bien court, avec une longueur légèrement plus importante sur le sommet du crâne. Certaine de ses mèche auburn rebiquent au dessus de son front et font ressortir ses yeux fins et ses prunelles vertes avec une pointe de brun. Ses sourcils sont plus épais que la moyenne, cadeau de famille. Son nez est droit, ses lèvres fines et légèrement rosées. De légères fossettes se dessinent lorsqu’il sourit et ses pommettes saillantes ressortent d’autant plus.
Le gallois possède une solide constitution malgré ses 3 mois de moins dans son bouillon de naissance. Trapu, il frôle mais ne dépasse pas le mètre 80, à son grand malheur et possède une musculature assez développée, merci le rugby. Les épaules larges et le cou musclé, il a la carrure d’un sportif malgré sa taille qu’on qualifiera de moyenne.  Donc non, il n’est pas gros, il est juste peut-être un peu trop massif des épaules pour sa taille, au moins, on ne vient pas lui chercher des ennuis facilement. Son ventre est plat et son dos musclé à l’image de ses épaules. Sa peau est pâle et sujette à des coups de soleil plus facilement qu’au beau bronzage de surfer. Non, il ne sait pas bronzé, même si il aime se prélasser sur la plage, tant qu’il ne fait pas plus de 25°C. Ses tâches de rousseurs ont disparus avec l’âge sauf celles qui recouvrent son dos et ses avant-bras. Ses mains sont larges et plutôt abîmées.

Bon vu que vous êtes dans la confidence, je vais vous avouer qu’il possède un magnifique tatouage sur l’intérieur du biceps représentant un dragon dans un design minimaliste c’est-à-dire représenté grâce à de simples lignes rouges, fines.


« Does it look like I care ? … No, because I don’t. »

Ronan n’est pas le genre de personne qui attire l’attention et qui pousse à ouvrir le dialogue, voyez-vous. Non, quand on le croise pour la première fois, il est aussi aimable qu’une porte de prison, et aussi expressif, si ce n’est moins… Il n’a aucun tact et n’hésitera en aucun cas à dévisager son nouvel interlocuteur avec ses prunelles vertes émeraudes, de haut en bas, et de garder une expression si peu intéressée que ça en deviendrait vexant. Taciturne serait le meilleur mot pour le décrire au premier abord. Il déteste devoir se forcer à faire la conversation avec quelqu’un qu’il ne connaît ni d’Ève ni d’Adam. Il paraît totalement enfermé dans son monde, à l’écart et il ne semble clairement donné aucun intérêt à ce qu’il l’entoure.
Son côté je-m’en-foutiste, lors d’une première rencontre, cache en fait un sens de l’observation et surtout une fâcheuse manie de juger quelqu’un par le premier mot qui sort de sa bouche. « Inintéressant », « Ennuyeux », « Peut-être… ». Chaque personne se voit attribuer une magnifique petite étiquette sur son front et il est très difficile de s’en défaire. Ronan n’a donc pas énormément d’ami, mais il ne cherche pas à se faire aimer, si les gens ne font pas d’effort, ce n’est certainement pas à lui d’en faire.
Même s'il ne semble ne prendre jamais rien au sérieux, il est quelqu'un de confiance dès qu'on commence à le connaître, bon vivant et avec un fond attentionné, son je-m'en-foutisme est plus des enfantillage qu'un réel rejet des autres.

« I was being sarcastic. »

Au delà de cette première impression, et quand votre étiquette ne fait partie des pires, c’est-à-dire de la famille des « mon dieu mais achevez-le, faites preuve de bonté », Ronan peut se montrer bavard voir amical. D’un naturel franc, le Gallois ne parle jamais pour ne rien dire et le silence ne le gêne pas même avec les personnes qu’il considère comme ses amis, il n’hésitera pourtant pas à dire ce qu’il pense clairement quitte à manquer de tact et à paraître un peu grande gueule. Moqueur et souriant, il lui arrive d’être motivé pour des sorties entre amis et même de se montrer entreprenant quand il est en forme, il ne fait jamais rien dans la demi-mesure.
En parlant de demi-mesure, on peut dire que Ronan passe d’un opposé à l’autre, tantôt très calme, voir trop, tantôt agressif. Extrêmement susceptible et d’une infatigable mauvaise foi, derrière son faciès de (merlan frit) taciturne, le jeune homme peut-être considéré comme ayant le sang-chaud. Bagarreur et ne supportant aucune remarque sur lui ou sa famille, il ne dit jamais non à une petite bagarre même s’il défend l’idée qu’il ne se bat jamais autant que ses frangins ( ce qui est totalement faux qu’on se le dise).

« Just a child soul. »


Ronan n’est pas bourré que de défauts, c’est sûr qu’ils sont plus voyant et qu’il ne s’en cache pas mais au fond il reste un gamin naïf un peu perdu, une âme de poète un peu dans son monde. Sa passivité forcée cache en fait un côté un peu artiste qu’il dissimule dans ses bouquins et ses écrits. Affirmant sa fierté de Gallois (et de mec viril), il lui arrive de dire des choses censées et est très doué pour écouter les problèmes des gens. Créatif, inventif, passionné. En fouillant on trouve des qualités.

PS : Eh non ! Ce n’est pas parce que c’est un grand prématuré qu’il a des problèmes dans sa tête ! Arrêtez !

Plan large sur la clinique, traveling arrière.

Action.

Ce n’est pas réellement à cause de lui, il n’était pas vraiment conscient de ça mais, naître 3 mois trop tôt, ça n’a rien d’anodin. Même avant de naître, Ronan ne faisait rien comme tout le monde. Troisième fils attendu d’une famille des plus particulière, il est né de l’union de cette jeune citadine et du bibliothécaire Gallois. Une aventure de quelques mois qui a débouché sur … Ronan. Le couple a vraiment essayé de tenir malgré ces signes qui ne trompent pas, ces signes qui dénotent un éloignement progressif. Ils sont restés ensembles le temps que la situation du nourrisson se stabilise, que son état s’améliore et qu’il sorte de cette boîte. Les premiers temps de la vie de Ronan, après le démarrage trop rapide, ressemblent aux premiers temps de n’importe quel enfant. Des frères, du bruit, la découverte du monde.
Ronan n’a jamais pensé que sa famille était différente des autres. Il la trouvait normale et même mieux que les autres. Oui d’accord il ne s’entendait pas forcément tout le temps avec ses frères, oui d’accord ils pouvaient se battre, mais il n’a jamais pensé que c’était trop dur pour sa mère à gérer. Il n’a jamais trop compris pourquoi on lui a dit du jour au lendemain qu’il allait déménager chez son père. Pour lui ça n’avait pas beaucoup de sens.
Pas qu’il ne s’entendait pas ou n’appréciait pas passer du temps avec son père, bien au contraire, mais il n’a juste pas compris ce changement brutal de situation et même s’il était trop jeune pour comprendre, le silence de sa mère lui reste encore en mémoire comme une forme de rejet.

Son père habitait et habite toujours dans une petite ville de la côte Galloise. Un peu perdus dans une ville où tout le monde connaît tout le monde, les deux gallois ont commencé leur vie commune sur de bonne base. C’est à ce moment là que Ronan est devenu un peu plus introverti et a commencé sa folle course vers sa passion actuelle : le cinéma. Alors vous devez vous dire « oui t’es bien gentil mais comment d’un père bibliothécaire, on est arrivé à un fils fan de cinéma ? »
Alors question pertinente s’il en est.
C’est vrai que pendant longtemps, son temps libre, Ronan le passait à lire, Tolkien majoritairement. En voyant le goût de son fils pour la littérature fantastique et de science fiction, son père lui a fait découvrir rapidement les grands classiques des genres : le Cinquième Elément, puis tous les Luc Besson, plus tard l’adaptation du Seigneur des Anneaux et Star Wars. L’esprit artiste et poète du jeune adolescent a quitté les pages des livres de son père et c’est intéressé au travail de ces grands réalisateurs. Ces grands noms qui lui avaient fait rêver le temps d’un film, d’une séance. Entre deux cours suivi plus ou moins assidument, il s’amusait, avec un appareil numérique à filmer des petites scènes de la vie, dans la rue ou chez ses grands-parents. Prémisse d’une passion qui ne fera que grossir des années durant jusqu’à devenir son projet de vie.

La décision avait été prise, après avoir un gagné un petit concours de région. Ca peut paraître anodin mais la maquette a ensuite été envoyée au Da Vinci College et accepté comme pass d’entrée.

BOUM.
Fondu progressif sur l’école italienne, proche de Rome, des étudiants discutent.

A croire que l’école allait devenir le lieu de retrouvaille des frangins Kirkland après une vie un peu décousue pour cette fratrie. Après n’avoir fait que passer des vacances ensembles, les voilà dans la même école. Coïncidence. Qui sait ?

Fondu au blanc.


Et toi ?

Pseudo : Ela (Ela, elle a, elle a tutulu tutulu)
Âge : 20 ans et toutes mes dents. Enfin je crois.
Depuis combien de temps rp vous ? : Mmmmmmmmmh ... je dirais depuis mes 13-14 ans grosso-merdo.
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : Je ne sais pas.
Code du règlement : Je ne sais pas. Validé
Des commentaires ? : J'avoue que les descri sont pas top. Je les referai plus tard promis mais j'ai envie de joueeeeeer.



Dernière édition par Ronan Kirkland le Mer 8 Fév - 22:13, édité 13 fois
avatar
Messages : 79

Date d'inscription : 28/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que Tel." - Ronan K. [U.C]

Message par Meilin Huang le Lun 30 Jan - 11:42

Ronan Kirkland a écrit:Comment avez-vous trouvé ce forum ? : Je ne sais pas.
Code du règlement : Je ne sais pas.
Des commentaires ? : Je ne sais pas.

Tu ne sais rien, Ela Snow.

_________________





the more you know:
avatar
Messages : 331

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 19

Localisation : Somewhere over the rainbow ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considère en tant que Tel." - Ronan K. [U.C]

Message par El Direttore le Mer 8 Fév - 22:28

nous te souhaitons la bienvenue !

Ta fiche est validée, te voilà donc élève du Da Vinci College !

Tu commences donc désormais un cursus de Cinéma, spécialité Réalisation
Ton numéro de chambre est le n°1
Tu peux dès à présent RP en ChatBox et dans les forums, de même que tu peux commencer ton Journal intime ou rédiger ta Fiche de relations.

Dans tous les cas, encore bienvenue et bon jeu sur Art Program Hetalia !

avatar
Admin
Messages : 164

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 63

Localisation : Dans les couloirs

Voir le profil de l'utilisateur http://artprogram-hetalia.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum