Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Message par Kasih Surya le Sam 24 Juin - 0:29

Surya Kasih

Nation représentée : Indonésie
Nom : Surya
Prénom : Kasih
Âge : 20 ans
Date d’anniversaire : 17 août

Sexe : Féminin
Taille : 1m59
Poids : 58 kg
Nationalité : Indonésienne
Cursus suivi et spécialité : Cursus : Architecture. Spécialité : Sculpture / menuiserie









Votre animal totem : Un Gecko. Parce que c’est petit, ça se faufile de partout et on dit que ça peut porter chance. Et Kasih souhaite aider. Puis bon :
Spoiler:
,ça a l’air plus qu’heureux.
Que peut-on trouver sur votre table de nuit : Une petite boîte à bijoux, venant tout droit de sa chambre en Indonésie. Il y a ensuite son portable, une lampe de chevet et son mp3.
Les indispensables de votre garde-robe : Kasih est très friande des longues robes, un peu dans le style bohème. Bien entendu, on peut aussi trouver quelques jeans coupe boyfriend, des chemises  de tout types avec une préférence pour les flanelles, bref, quelques chose de très décontracté.
Votre journée parfaite : Une journée passé avec ses proches, sans encombre particulier. Kasih est une fille sociale, elle aime rester avec eux et n’hésite pas à faire de nouvelle connaissance, non seulement pour découvrir les différentes cultures étrangères, mais aussi afin d’avoir des relations à l’internationale, découvrir, quoi.
Quelle musique chantez-vous sous la douche : Elle ne chante pas vraiment, mais elle fredonne souvent des airs de jazz. Elle a baigné dans ce style de musique grâce à ses parents, l’amenant de temps à autre au festival de jazz.
Un objet fétiche : Une petite sculpture en bois fait par son père avant son départ. Elle le garde précieusement dans sa chambre, faisant attention à ne pas l'abîmer sur sa partie de la chambre. C'est aussi pour se rappeler pourquoi elle est partie étudier la menuiserie aussi loin.
Vos vacances idéales : Un retour au pays, entourée de sa famille. Notamment pour son anniversaire le même jour que la fête nationale de son pays qu'elle chérit tant. Par soucis d'argent, cela fait longtemps qu'elle n'y est pas allé, elle admet que son pays lui manque souvent.
Votre petit rituel du soir : En premier lieu, elle revoit ses cours tranquillement, au calme. Ensuite elle va plus être du genre à traîner sur l'ordinateur, se reposer l'esprit. Si l'occasion est là, elle va sortir un coup, puis ce n'est qu'au dernier moment qu'elle va se laver. Elle préfère se sentir fraîche en allant dans son lit.
Le fond d’écran de votre téléphone portable : Il change régulièrement ! Généralement, ce sont des dessins de séries qu'elle apprécie, ou bien des paysages de Rome. C'est une ville dont elle est tombée amoureuse.
Quelle histoire lui racontait sa maman/son papa/ sa nounou quand il était petit ? : Ce n'était pas vraiment des histoires, mais plus des légendes de son pays. Elle a eu le droit à de nombreux contes, dont elle fait en sorte de se souvenir aussi longtemps qu'elle peut.



Raconte-nous !

(1033 mots) Quand on me parle de toi, on me dit généralement qu’il est assez simple de te reconnaître. Il faut dire que sur 250 élèves, peu d’entre eux viennent d’aussi loin que toi, même s’il n’y a pas écrit sur ton front ta provenance, on se doute plus ou moins que tu nous viens de plus loin que l’Europe.

Dans un premier temps, on me confie le fait que tu es “petite”. C’est assez triste en y pensant, que ce soit la première chose qu’on dise de toi, tu ne trouves pas ? Enfin, tu ne complexes pas tant dessus, c’est la moyenne dans ton pays, à tes yeux, ce sont simplement les européens qui sont trop grand. Du haut de ton mètre 59, tu sais qu’il suffit mettre un peu de talons et le problème sera réglé. Bon, il est vrai que tu n’en met pas souvent apparemment, mais quand même, c’est toujours utile de temps à autre. Quand on me parle de la suite de ta morphologie, on me met en avant le fait que tes hanches soient ce qu’il y a de plus marqué chez toi. Et il faut dire qu’ils n’ont pas tort ! Tu l’admets toi même : tu es un A, et tu en es vraiment fière ! Tu ne les met pas plus que cela en avant, mais ton corps te plait, et tu sais ce qu’il faut faire quand tu souhaites le montrer.

Cependant, on préfère me parler de la suite de ton physique avant d’un peu mieux parler de ton style. On me parle du fait que tu as une peau plutôt bronzé, signe que ton pays, en dehors du moment de la moisson, le soleil se fait régulièrement présent. Ce qui permet depuis quelques générations d’avoir un teint autre qu’entièrement blanc. Tu aimes le soleil, la chaleur. On me dit souvent qu’on peut facilement te trouver dans le parc dès que cela t’es permis en dehors des cours, afin de profiter du bon temps de Rome.

Par la suite, on me décrit tes cheveux. S’ils sont souvent attachés par une queue de cheval ou bien un chignon, on peut parfois les apercevoir détachés. C’est ainsi que l’on comprend qu’ils sont épais, et long, vraiment. On peut voir qu’ils t’arrivent presque au bas du dos et sans trop qu’ils soient lisses, ils ondulent légèrement principalement vers la fin. Si quelques mèches plus courtes se déposent sur ton visage, tu n’as pas de véritable frange cela. Tes cheveux sont noirs, un noir profond. Cependant, si tu les attache principalement pour éviter d’avoir trop chaud, c’est aussi pour éviter de montrer qu’ils sont plutôt secs, malgré tout ce que tu peux essayer comme produit pour qu’ils soient plus doux. Cependant tu ne désespères de trouver un jour le shampoing qui réglera enfin ce problème.

Quand on me parle de ton visage, on me confie le fait que tu ne laisses pas indifférente. Légèrement allongé, ton visage est orné de yeux en amandes, dont la couleur est aussi sombre que sont tes cheveux. Ils ne marquent pas plus que cela ton côté asiatique, juste ce qu’il faut. Quant à tes lèvres, elles sont épaisses, on pourrait même dire pulpeuses. On me raconte le fait que tu ne met presque jamais de maquillage. Non pas que tu n’aimes pas cela, mais tu aimes rester naturelle, et quand tu es honnête tu confies le fait que tu as aussi peur de mal faire. Quand tu utilises les produits de beauté, tu restes sobre, utilisant tout ce qui est dans le “nude”. Si tes lèvres ne te dérangent pas, tu crains cependant le fait qu’en utilisant le mauvais rouge à lèvres ce côté pulpeux soit trop mis en avant et en devienne vulgaire. Généralement, tu attends les avis d’experts pour être sûr de ce que tu vas faire de ce côté là.
On me décrit rapidement le reste de ton visage : Ton front est plutôt petit, d’où le fait que tu évites les franges. Tes traits sont doux, peut-être même un peu “rondelet”. Tu as parfois le droit aux remarques de tes proches comme quoi cela te donne un côté “mignon”. Alors même si tu admets que ce n’est pas totalement faux, tu as parfois cette impression que l’on parle de toi comme une enfant. Et à 20 ans, cela commence parfois à t’agacer. Heureusement, petit à petit ton visage change encore un peu, tu ne doutes pas du fait qu’il perdra définitivement ce côté rond, même s’il s’avère être léger.

Tes proches me soulignent certains de tes autres traits, tes caractéristiques qu’ils peuvent se permettre de remarquer à force de traîner avec toi. Par exemple ? Ils me parlent du fait que tes mains sont assez abîmés. Rien d’étonnant vu ta formation, si on prend aussi en compte le fait que tu ne fais pas assez attention quant aux échardes qu’il peut se trouver dans les bois que tu manie. Résultat, tes mains sont souvent couvertes de pansements.C’est un peu désespérant quand tu y penses, mais ce n’est pas pour autant que tu vas faire plus attention. Et puis elles sont petites, ce n’est pas trop grave, selon toi.

Enfin, on en vient à mes parler de ton style vestimentaire. Apparemment, c’est loin d’être compliqué ! Plus tu es à l’aise dans tes vêtements et mieux c’est.Tu abordes généralement un look plutôt bohème, des vêtements léger et assez larges, avec des nombreux motifs. Principalement, tu utilises des robes longues mais dans ton armoire se trouve aussi quelques robes plus courtes, qui sont présentent uniquement en cas de grande chaleur. Quand tu travailles, tu optes pour les chemises et les jean boyfriend afin de rester dans le côté confortable. Oui, on peut trouver quelques slims, débardeur ou autre mais il est bien plus rare de te voir dedans. C’est juste “au cas où”. Ton style vestimentaire n’est pas ce qui t’importe le plus, même si tu sais faire des efforts sans aucun soucis suivant les événements.

Il est vrai qu’une fois décrit, on te reconnait facilement, mais je me dis qu’il vaut mieux te connaître personnellement, afin de découvrir encore plus de choses chez toi, enfin, à voir plus tard.


(979 mots) Au niveau de ton caractère, on me le décrit comme celui d’une femme toujours un peu ailleurs, dans la lune.

Eh oui, apparemment, tu serais souvent autre part que sur terre. Ton esprit se balade très facilement, il t’en faut pas d’ailleurs pour que cela arrive, même en étant entouré de tes amis. Tu rêvasses, tu imagines sans cesse. Tu aimes de te perdre dans ton “palais mental”, et parfois il est dur de t’en faire sortir. C’est ainsi, il faut s’y habituer. De ce côté là, tu n’as pas grand envie de faire des efforts. Après tout, c’est là-dedans que tu trouves l’inspiration pour tes sculptures, pour toute tes idées se voulant être un peu plus originales que l’ordinaire.

Par contre, on me dit que cela ne t’enlève en rien ton côté sociale. Tu aimes passer du temps avec tes amis, tu aimes faire des soirées avec eux, discuter avec eux, t’amuser… Tu es loin d’être la personne solitaire qui préfère rester dans son coin plutôt que de te mélanger aux autres. Oh, tu ne blâmes pas ceux qui le sont, tu peux comprendre que tous n’aiment pas être plus entouré que cela, ou de vouloir juste quelques amis très proches. Dans tout les cas, de ton côté, tu préfères rester entouré. C’est ce qui te réussis le mieux.

De ce qu’on me dit, tu es une fille d’un tempérament plutôt calme. Tu n’es pas du genre à t’exciter à tout moment, courir de partout ou même à être intenable quand tu ne dois pas bouger. Bien loin de tout ça, tu aimes être au repos, te poser et parler tranquillement. Oh, cependant tu sais montrer ton enthousiasme quand il le faut ! Tu restes une personne expressive qui ne va pas faire semblant quant à ses sentiments. Enfin, surtout quand il s’agit des sentiments que tu connais bien. Quand tu t’aventures dans ce qui est plus rare, c’est une autre histoire. Il n’y a pas d’exemple à prendre en particulier, on comprend rapidement la vérité exacte n’est-ce pas ? Mais tu n’en es pas encore à là pour le moment.

Tu es une personne joviale, ne retenant pas tes sourire. Tu n’es pas non plus à le faire à tout moment, mais dans un cas générale tu es de bonne humeur, et de ton mieux tu fais en sorte de transmettre ce sentiments aux autres. Tu n’es pas particulièrement égoïste de ce côté là. A vrai dire tu ne l’es pas dans un cas général. Tu partages ce que tu peux, tout ce que tu peux. Ce n’est pas dans le but de bien te faire voir, loin de là ! C’est par plaisir, pour le plaisir de ton prochain. Mais les mauvaises langues peuvent bien penser ce qu’ils veulent.

De plus ? Tu es une personne chaleureuse, amicale. Oui, on peut vraiment voir ce que souhaites rendre tes proches bien. Mais tu es bien loin de n’avoir que des qualités ! Derrière tout ça se cache d’autre chose. Bien que tu ne penses pas vraiment que cela soit “mauvais” pour toi, pour d’autre, ces côtés peuvent être pensée autrement.
Par exemple ? Tu es une personne fière, tu possèdes un certain orgueil qui fait que tu n’apprécies que très peu quand une des choses auquel tu tiens, ou tout simplement te définissant, est presque “insulté” ou que l’on en parle mal. De ce fait, il se peut que tu puisses plus ou moins t’énerver, et qu’une pique se glisse dans tes réponses. On te décrit comme quelque peu susceptible. Pas pour tout ! Juste pour ce qui te tiens le plus à coeur. Alors voilà, au lieu de t’énerver réellement tu vas être vexée. Tu ne bouderas pas, en soi, mais tu seras plus silencieuse jusqu’à ce que la pilule passe.

Ta fierté ne vient pas de nulle part, elle vient du fait que l’on t’ait toujours dit d’être fière de ce que tu es, que personne ne pouvait le remettre en cause. Alors tu t’appliques du mieux que tu peux. Tu n’as pas envie de te laisser marcher dessus, pour rien au monde ! Ou du moins de changer. Oui, tu es apparemment un peu têtu, juste ce qu’il faut. Tu n’as pas non plus le genre à toujours dire “non” pour une chose même si on te sort tout les arguments pour te faire changer d’avis.

Dans un cas général, tu es le type de personne profitant tranquillement de la vie, ne cherchant pas plus extraordinaire que cela. Quand tu ne passes pas ton temps en compagnie de tes amis, tu es en train de réviser, de travailler. Pour toi, il y a un temps à tout, et tes études ne doivent pas passer en second plan. Tu prends le temps qu’il faut pour pouvoir réussir sans encombre et sans stresse important afin de ne pas te retrouver sans moyen.au dernier moment. A vrai dire, tout ce quie st de dernière minute, ce n’est pas ton fort. Tu as du mal à t’y faire et tu aimes que les choses soient bien faites. Et pour toi, rien n’est mieux fait que quand tout est préparé à l’avance. Là-dessus on ne peut pas changer grand chose.

Tu prends aussi le temps de t’occuper de tes passions, ce qui te fait changer d’air et prendre du plaisir. Par exemple, tu aimes découvrir les pays que tu visites, et tu souhaites voir plus que Rome par exemple. Quand tu as l’occasion de t’informer sur les cultures tu le fais sans soucis. Tu apprécies aussi te caler devant ton ordinateur afin de regarder tes séries, télénovelas ou drama préférés. De temps à autres, tu lis aussi, des petites nouvelles. Oui, tu sais bien t’occuper. Tes amis me disent que tu essayes d’élargir tes connaissances pour pouvoir parler de tout. Ca doit être plutôt agréable, je penserais à essayer.


Quand tu commences ton histoire, tu ne fais que répéter à quel point elle est commune. Qu’elle n’a rien d’intéressante ou même que tu ne comprends pas pourquoi on te demande d’en parler. Mais pour faire plaisir, tu le fais.

C’est alors que tu racontes être né à Jakarta, en Indonésie. Le jour fut inoubliable, étant donné qu’il correspondait aussi à la fête nationale de ton pays. Tes parents en furent fier, certains que cela était un signe comme quoi tu ferais de grande choses plus tard et si possible pour ton pays. Tu t’amuses parfois à raconter qu’enfant, tu ne te rendais pas vraiment compte que ton jour était le même que celui où ton pays faisait des choses grandiose. Résultat, tu pensais presque que c’était pour toi, toute ces festivités. Tu en ris maintenant, mais quand tu as appris la vérité, tu en étais presque honteuse.

Sur ton acte de naissance, tu expliques que ton nom est “Fille de Kasih Surya de Wayan Surya et d’Alya Wulandari”, conformément au système indonésien. Tes parents ont souhaités te donner le nom de famille de ton père. Ce qui te sera plus simple pour plus tard, les papiers pour l’Europe. De ta naissance, ils souhaitaient que tu leurs apporte un tout nouvel amour, celui de la famille.C’est de là que viendra l’origine de ton prénom. C’est aussi dans cette optique que tu grandiras, pour partager autant que possible ton amour et cela notamment quand par la suite ta famille finit par s’aggrandir quelques années plus tard par un petit frère et un an plus tard une petite soeur.

Tu as grandis sans soucis particulier, tu fais en sorte d’être une grande soeur responsable, de travailler comme il le faut à l’école et de suivre ce que ta religion t’apprend. Tu t’en sens proche, d’ailleurs. Tu aimes ce qu’elle t’apprend, la voie qu’elle te fait suivre.
Bien sûr tu te concentre plus sur tes études, même si tu es encore jeune. Tu ne sais pas vraiment ce que tu souhaites faire à ce moment mais autant avoir des bonnes notes de partout pour que cela puisse t’ouvrir des plus grandes voies. Tu veux rendre tes parents fier, ta famille heureuse grâce à cela ! Encore plus qu’elle ne l’est. Tu en es proche, tu passes beaucoup de temps avec ces derniers. Notamment avec ta grand-mère maternelle, que tu voyais souvent à cette époque, presque une fois par semaine. C’est à partir de ce moment là que ta passion prend naissance : la sculpture. Chaque fois que tu vas chez elle c’est ainsi, tu sculpte avec elle des statues et tout autres objets du quotidien. Tu apprends à aimer ça, le contact avec le bois, le résultat final qui te remplissait de tant de joie ! On complimentait ton travail, qui s’est amélioré au fur et à mesure.

C’est alors que tu te mets à réfléchir à une option : Et si l’art était fait pour toi ? t si l’art pouvait te faire explorer de nouveau horizons ? Tu connais la sculpture de ton pays oui, mais pas ceux des autres. Tu ne sait pas cela, et tu ressens l’envie, le besoin d’en découvrir plus. Le travail de main te plait, mais tu hésites encore. Tu ne sais pas à ce moment là comment l’annoncer à tes parents et tu doutes quant à leurs réactions. Alors tu as décidé de ne rien dire pour le moment, du moins, pas sans soutiens ! Alors tu en as parlé à ta grand-mère, à ton grand-père. Par chance les deux soutiennent mais se mettent d’accord : Tu finis d’abord ton année et tu leurs en parle après.

Tu acceptes, mais entre, tu continues de t’entraîner et tu te renseigne sur les écoles du monde. Rester en Asie ne te dérangerait pas, mais l’Europe est un nouvel endroit à découvrir alors tu t’y intéresse aussi. C’est à partir de là que tu entends parler de l’école Da vinci, à Rome. Sans trop savoir pourquoi, elle t’attire au premier coup d’oeil. Tu cherches plus d’informations dessus et c’est ce qui te permet de te décider sur ton choix : C’est là que tu veux aller. Tu te découvres une motivation qui t’étais encore inconnu, mais c’est ce qui te permet de trouver tout le courage de parler de ton choix auprès de tes parents.

Tu expliques qu’ils ont étés surpris au début ne s’attendant pas à un tel choix. Tu as même dû débattre longtemps avant qu’ils finissent par accepter ton choix. Ce qui fut le plus difficile ? Parler de l’école à Rome. Forcément, savoir que tu allais être loin d’eux ne les enchantaient pas. Mais tu étais déterminé, personne ne pouvait t’enlever cela. Tu postules dans plusieurs écoles après l’obtention de ton plus haut diplôme en Indonésie, et tu attends les résultats. Tu stresses un peu, puis arrive finalement une lettre : tu es acceptée. Heureuse et fier, tu te prépares à ce moment là, à tes 17 ans pour partir en Europe. Un dernier au revoir, un dernier remerciement pour l’aide de ta famille, tu promets de revenir les voir et tu prends l’avion, pour arriver à Rome et commencer une nouvelle vie.


Et toi ?

Pseudo : Katheliina / Margaux
ge : 20 ans
Depuis combien de temps rp vous ? : Sûrement très longtemps
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : DC maggle
Code du règlement : Validé par Elo
Des commentaires ? : Bouh



Dernière édition par Kasih Surya le Mer 28 Juin - 18:41, édité 4 fois
avatar
Messages : 11

Date d'inscription : 23/06/2017

Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Message par Emil Sveinsson le Sam 24 Juin - 0:35

Sculpture. I agree.

(Rebienvenue Margaux bonne chance pour ta fiche :DD)
avatar
Messages : 110

Date d'inscription : 05/02/2017

Age : 19

Localisation : Quelque part dans l'école

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Message par Ivan Braginski le Sam 24 Juin - 0:47

Je dis oui.

(Rebienvenue ♥︎)
avatar
Messages : 192

Date d'inscription : 04/02/2017

Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Message par Kasih Surya le Mer 28 Juin - 20:25

Eeeeet j'ai -enfin- fini ! ♥
Merci pour votre (re)-accueil, bonne lecture !
avatar
Messages : 11

Date d'inscription : 23/06/2017

Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Message par Kiku Honda le Jeu 29 Juin - 0:13

Rebienvenuuuuue :33
avatar
Messages : 90

Date d'inscription : 04/02/2017

Age : 20

Localisation : Dans les nuages

Voir le profil de l'utilisateur https://kikutrashcan.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Message par Sára Effersoe le Jeu 29 Juin - 14:34

Et moi qui pensait t'avoir souhaité la bienvenue ici...
Bon bah rebienvenue avec du retard ! Slide

Sinon Gecko, j'aime. Tes images, j'aime. Le bleu, c'est cool.
avatar
Messages : 87

Date d'inscription : 26/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour s'aimer, il faut se connaître. Si on ne connait pas, on n'aime pas | UC - Kasih Surya

Message par El Direttore le Ven 30 Juin - 10:14

nous te souhaitons la bienvenue !

Ta fiche est validée, te voilà donc élève du Da Vinci College !

Tu commences donc désormais un cursus de Architecture, spécialité Menuiserie.
Ton numéro de chambre est le n°10
Tu peux dès à présent RP en ChatBox et dans les forums, de même que tu peux commencer ton Journal intime ou rédiger ta Fiche de relations.

Dans tous les cas, encore bienvenue et bon jeu sur Art Program Hetalia !

avatar
Admin
Messages : 171

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 63

Localisation : Dans les couloirs

Voir le profil de l'utilisateur http://artprogram-hetalia.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum