get hammered (& sickled)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

get hammered (& sickled)

Message par Ivan Braginski le Dim 5 Fév - 3:19

Ivan Braginski

Nation représentée : Fédération de Russie
Nom : Braginski
Prénom : Ivan Nikolaïevitch
Âge : 20 ans
Date d’anniversaire : 12.06.1996

Sexe : Masculin
Taille : 192 cm
Poids : 86kg
Nationalité : Russe
Cursus suivi et spécialité : Littérature (spé littérature)









Votre animal totem : Un porc-épic. D'ordinaire, Ivan se tient plutôt tranquille,  mais si on l'embête (ou s'il est de mauvaise humeur), il peut rapider changer d'attitude et... se mettre à lancer des piques.

Que peut-on trouver sur votre table de nuit : Des bouquins, évidemment, probablement du Dostoïevski. Posé dessus, un paquet de cigarettes. Puis en vrac des stylos, des carnets tout pourris, un paquet de graines de tournesol, son portable à portée de main.

Les indispensables de votre garde-robe : Des cols roulés. Des tonnes de cols roulés. Beaucoup de manches longues en général, il n'aime pas trop les t-shirts. Évidemment, en bon slave qu'il est, il est aussi propriétaires de nombre de tracksuits adidas. On y retrouve aussi beaucoup de vestes en tout genre, certaines agrémentées de patches et de pin's. Ivan aime bien ce qui s'inspire de l'esthétique soviétique, ça inclue donc des manteaux plutôt longs et plutôt chauds, avec des boutons dorés bien comme il faut. Puis autant il possède une paire d'adidas superstar, autant il est très attaché à sa paire de Dr. Martens, modèle 1B60. Puis il ne faudrait pas oublier sa fidèle ouchanka pour affronter l'hiver.

Votre journée parfaite : Une journée ensoleillée d'abord, ça c'est très important. Ensuite, juste une journée qu'il peut passer à flâner, à lire des livres pas requis pour son cursus, à tricoter. Puis éventuellement passer la soirée à boire de la vodka avec un peu n'importe qui, tant qu'on s'amuse. Points bonus si ça finit avec des chants et de la danse.

Quelle musique chantez-vous sous la douche : Il n'est pas rare d'entendre Ivan fredonner un quelconque air en général, mais sous la douche spécifiquement il aime bien chantonner des airs punks soviétiques, genre сектор газа. Ou encore la dernière chanson pop qui tourne à la radio.

Un objet fétiche : Une écharpe, éternellement enroulée autour de son cou ainsi qu'une (très) vieille copie des Frères Karamazov, en russe évidemment (il s'est longtemps identifié au personnage d'Ivan Karamazov, et pas seulement parce qu'ils portent le même prénom et qu'ils sont deuxième d'une fratrie de trois enfants).

Vos vacances idéales : Partir de Moscou et prendre le trans-sibérien jusqu'à Vladivostok. Passer la journée au port à regarder les bateaux, se planter dans un café et lire, réfléchir à des idées pour ses projets d'écritures en errant dans la ville. Écouter un monsieur jouer de la balalaïka dans la rue, faire le tour des librairies d'occasion.

Votre petit rituel du soir : Ça dépend de la quantité de vodka qu'il a dans le corps... Mais quand il est en état, c'est rien de bien fou. Généralement il s'écrase sur son lit, matte Netflix tout en utilisant son portable en même temps, que ce soit pour discuter par textos ou glander sur une quelconque application. Parfois il tente de lancer un débat avec son colocataire parce que ça l'amuse. Sinon, il lit jusqu'à ce qu'il tombe endormi. Pour les nuits où il a l'esprit trop troublé, il écoute de la musique et il joue à Tetris sur son portable parce que ça l'aide à penser à rien.

Le fond d’écran de votre téléphone portable : En écran de verrouillage, les tournesols de Van Gogh. En écran d'accueil, une photo de lui et ses soeurs.

Quelle histoire lui racontait sa maman/son papa/ sa nounou quand il était petit ? : Sa mère était soit patraque, soit absente, alors c'était plutôt sa grande soeur qui lui racontait des histoires. Elle lui en racontait plein, issues du folklore russe, mais sa préférée était celle d'Ivan Tsarévitch et le loup gris. Il aimait bien l'idée de s'emparer d'un oiseau de feu.



Raconte-nous !

Ivan en un mot, il est imposant. C'est le genre de mec sur lequel tes yeux se posent instinctivement lorsque tu le croises dans la rue. Parce que rien qu'avec sa taille qui dépasse le mètre quatre vingt dix, il attire déjà le regard. Et faut dire, c'est pas une asperge non plus le Vanya. Il a la carrure bien large, il occupe du volume, ça c'est clair. Après son poids est dû à un savant de mélange de muscles et de gras, faut bien que la quantité de vodka qu'il ingère se manifeste quelque part. Dans ce cas-ci, son ventre un peu rebondi. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, qu'ils disaient. Ses muscles ne sont pas vraiment définis, ils se cachent sous une couche de graisse, mais crois le, ils sont bien présents. T'as qu'à mettre Ivan en colère si tu doutes.

Puis si tu prenais la peine de le regarder plus longtemps, t'en verrais encore plus. Il y a ses cheveux blond cendré, qui lui chatouillent la nuque. Ils ondulent un peu, surtout lorsqu'il les laisse à l'abandon et qu'ils deviennent un peu trop longs, lui retombant sur le front et sur les oreilles. Il tente bien de les discipliner un peu le matin, mais des fois il a un peu la flemme alors il met un chapeau. Encore heureux qu'il ait une tête à chapeau, sinon il redouterait vraiment les bad hair days. En-dessous sont plantés ses sourcils, légèrement plus foncés, plutôt épais. Encore plus bas il y a ses yeux, qui sont bel et bien bleus, mais qui peuvent parfois prendre des reflets violets, Elizabeth Taylor style, genre si les planètes sont alignées et que la température le permet. Ces yeux troubles où l'on distingue plutôt mal les émotions, parce qu'ils brillent souvent, mais on ne sait jamais si c'est de façon menaçante ou une simple lueur enfantine.

À la base Vanya il a un visage tout en angles, mais le gras est venu recouvrir le tout, lui donnant un air joufflu. Mais s'il y a bien quelque chose qu'on remarque, c'est son nez, grand, gros, immense. Un peu recourbé, solidement planté au milieu de sa figure. Puis il y a ses lèvres, pas trop fines, souvent occupées à maintenir une cigarette en place. Il a le menton tout lisse, toujours impeccablement rasé. Ivan a la peau assez pâle, mais ses joues lisses se colorent facilement, sous n'importe quel prétexte. Que ce soit l'alcool ou le froid, ça ne prend pas grand temps avant que le blanc fasse place au rouge. Ivan n'aime pas vraiment porter des gants. Résultat, la peau de ses mains est très sèche, souvent gercée et pleine de coupures.

Côté vestimentaire, c'est un peu comme s'il avait deux mood. Soit gopnik lambda qui squatte au milieu de la rue, habillé en adidas (ou une quelconque contrefaçon, il n'est pas très difficile) ou alors le mec qui n'a pas reçu le message que l'URSS s'est effondré y'a presque trente ans. Il apprécie le style militaire en général, d'où son impressionnante collection de vestes et de chemises dans le genre. Il a aussi assez de pantalons kakis pour lui durer une vie entière. Il apprécie aussi le confort des jeans cependant, qu'il aime bien rouler au dessus de ses souliers. Ivan n'a pas de difficulté à s'afficher comme communiste, bien que personne sache à quel point il est sérieux, alors il couvre ses vêtements et son sac de divers pin's et patches à saveur coco. Vanya, lors de l'une de ses phases soviet underground a déjà considéré de se percer le cartilage d'une oreille, mais n'a pas passé le pas. Il a cependant un tatouage au niveau de l'omoplate gauche, un tournesol.


Ivan il est un peu compliqué. Au premier abord, c'est quelqu'un de relativement sociable. Il n'a pas de difficulté à parler aux autres. Et il aime autant se taper la discut, petite discussion sur tout et rien que s'engager dans un débat passionné, étant du genre pugnace. Ça oui, il aime bien parler.

Mais il faut noter qu'il ne parle jamais de lui, il garde toujours ses discours impersonnels. C'est peut-être pour cela qu'il a de la difficulté à tisser des liens durables, solides. Il a plein de connaissances, mais le nombre qu'il a de véritables amis se comptent sur les doigts d'une main. Surtout, il ne laisse personne accéder à ces sentiments, à son véritable lui, enfoui tout au fond de son être. Puis si quelqu'un essaye d'insister, il faut s'attendre à le voir changer de sujet, souvent de manière maladroite et accompagné d'un sourire. D'ailleurs, Ivan semble aussi avoir le sourire facile. Les coins de ses lèvres qui se relèvent lorsqu'il parle à quelqu'un, lorsqu'il écoute quelqu'un d'autre... Sauf qu'autant il peut sourire facilement, autant lorsqu'il est contrarié, ses traits peuvent soudainement se durcir; son visage s'assombrit et s'accompagne d'une expression plutôt intimidante. Vu son cercle restreint, il a tendance à être en quelque sorte protecteur de ses proches. Il ne le montre pas directement, mais si on leur fait du tort, il s'arrangera pour aller confronter le fautif à ce sujet.

À la base Vanya n'est pas un fêtard invétéré, et bien qu'il apprécie la compagnie des autres, il ne la recherche pas désespérément. Après tout, il a grandi de manière relativement solitaire, il peut donc la supporter. Et considérant qu'il dissimule sans cesse ses véritables sentiments, c'est un peu lorsqu'il baignait toujours dans un genre de solitude, même lorsqu'il est avec d'autres.

Reste qu'il est un slave au fond, et qu'évidemment ingérer des litres d'alcool, pour ensuite chanter et danser complètement défoncé font partie intégrante de sa personnalité. C'est d'ailleurs durant ces moments qu'on peut espérer voir remonter à la surface un fragment de son être.

Il vaut aussi la peine de noter qu'Ivan ne comprend pas très bien le concept d'espace personnel. Il à tendance à se tenir assez proche de ses interlocuteurs, ce qui est déjà inconfortable en soi, mais le devient encore plus lorsqu'on considère le gabarit du mec. Il lui arrive parfois même de toucher l'autre, que ce soit une tape sur l'épaule ou en lui prenant le bras.

Certains croient qu'il est quelqu'un de franc, puisqu'il semble parfois qu'il parle comme s'il n'avait pas de filtre, n'hésitant pas à lancer des piques et autres remarques peu appréciables, parfois juste bizarres. Mais en réalité, il y a beaucoup de pensées qu'Ivan garde pour lui, qu'il n'hésite pas à transformer lorsque vient le temps de les évoquer. Il connaît très bien les limites, et même s'il les dépasse du bout de l'orteil, il n'ira jamais jusqu'à carrément les franchir. Il faut cependant noter qu'en vu de ses expériences antérieures, ça lui a prit quelques temps avant d'en arriver à ces subtilités, étant beaucoup plus rude à ses débuts au college.

Fait pas connu de tous, Ivan est un bosseur. Il a à coeur le travail et surtout le travail bien fait. Il n'attend pas que l'inspiration le frappe pour qu'il se mette à écrire. Il lui arrive régulièrement de s'asseoir à son bureau et de ne pas quitter avant d'avoir écrit un nombre de mots satisfaisant, même si cela voulait dire qu'il ne dormirait que deux heures. Parlant de ses écrits, c'est peut-être le seul endroit où il partage un peu de lui-même, camouflé derrière des tonnes figures de style. C'est peut-être aussi pourquoi il refuse catégoriquement que l'on lise ses textes, bien qu'il en écrive une partie en russe et qu'il sait bien qu'il y a de faibles chances que quelqu'un puisse comprendre, mais c'est par principe.

À part l'écriture et la lecture, Ivan aime aussi s'adonner à un autre hobby, le tricot. Il possède des pelotes de toutes les couleurs, de toutes les textures. Il aime bien tricoter, surtout les écharpes, c'est pas très compliqué à faire donc ça lui permet de penser à ses projets d'écriture en même temps.


C'est au bord de la Néva qu'a grandi Ivan, sa mère étant fraîchement débarquée de l'Ukraine, un enfant entre les bras, seul souvenir de son mari. Elle a voulu changer d'air, mais pas trop il faut croire, et elle s'est retrouvée à Saint-Pétersbourg. Elle y a rencontré Nikolaï, un fonctionnaire pas trop paumé. Elle a refait sa vie avec lui, ou du moins, c'était le plan. Parce qu'à peine elle apprenait sa grossesse que son cher Kolia s'est tiré, la laissant seule avec un enfant de plus. Ce qui ne l'a pas empêchée de se jeter à nouveau dans les bras d'un autre, à peine quelques mois plus tard. Était-ce une dépendance affective ou alors elle était tout simplement incapable d'apprendre de son passé? Ivan n'a jamais su trouver la réponse. Ce qu'il a connu de plus proche d'un père, c'est ce Arlovsky, qui n'était pas vraiment plus impliqué que ça dans sa vie.

Avant son entrée au Da Vinci's college, Ivan n'avait jamais connu l'école, ces gros bâtiments grouillant de monde, les récrés et les bagarres dans la cour d'école. Non, parce qu'il a été scolarisé à la maison. Allez savoir pourquoi, on a jugé qu'il se débrouillait déjà pas mal et qu'il pourrait apprendre à peu près par lui-même, et puis ça permettait de garder un oeil sur lui, plus ou moins. Ivan n'a pas vraiment insisté.

Il travaillait avec sérieux, mais il lui arrivait souvent de s'ennuyer, à force de passer ses journées à regarder des cahiers pleins de notes et de calculs en tout genre. On lui avait fourni le programme scolaire et il devait s'arranger pour le compléter, accompagné de leçons. Dans ces temps-là, il fouillait dans la maison, et se retrouvait inexorablement attiré par leur modeste bibliothèque. Si bibliothèque est même le mot, puisqu'elle consistait d'à peine une étagère sur laquelle reposaient divers bouquins. Apparemment, ils appartenaient à Nikolaï, qui n'a pas pris la peine de les prendre avec lui lorsqu'il est parti. Et Ivan, voulant se changer les idées de ses cours, se mit tout bonnement à en feuilleter quelques un. Bien qu’il aurait dû normalement lire des livres dans le cadre de sa scolarité, on l’a plutôt pressé de faire le reste, ce que l’on considérait plus essentiel à son apprentissage que de la littérature vieille de deux cent ans.

C’est durant ces après-midis, debout devant l’étagère, bouquin en main qu’Ivan découvrit qu’on pouvait faire plus avec les mots qu’expliquer des concepts scientifiques et écrire des pages et des pages de faits historiques. Il découvrit qu’on pouvait réellement manipuler les mots, et qu’avec eux on pouvait aller partout. Ce fut la première étape de son cheminement littéraire. Il se mit à dévorer les livres de l’étagère en douce, et bientôt ce ne fut plus assez. Il demandait à sa grande soeur de l’emmener à la bibliothèque.

Puis bien assez tôt, il voulut se mettre à écrire à son tour. Il sacrifiait quelques pages de ses cahiers de notes pour y noter ce qui lui passait par la tête, pour essayer à son tour d’extraire la beauté dans le brut de la langue russe. Au départ c’était que des phrases, comme ça, même pas très jolies, mais on voyait l’effort. Et avec le temps, à force de noircir des carnets, de sans cesse tenter d’enjoliver ses pensées, de vouloir construire un autre monde dans son esprit, beaucoup plus beau, il fit du progrès. On observe une réelle quête de style, on sentait le potentiel. En même temps, il continuait de traîner des livres avec lui en tout temps, lisant en attendant le bus, tard le soir avant de s’endormir aux petites heures du matin.

Il avait soumis certains de ses textes, en douce, pratiquant toujours l’écriture dans un genre de demi-secret, à des revues littéraires. Certains furent rejetés, d’autres publiés. Il tenait quelque chose. Mais Ivan avait peur que son style transpire le froid sibérien et la grisaille du ciel des métropoles russes qui le déprimaient tant. Il lui fallait un changement total de décor. Et c’est pourquoi le Da Vinci’s college, une école, une vraie de vraie, à l’ombre du soleil dégoulinant de l’Italie. C’était exactement ce qu’il lui fallait.


Et toi ?

Pseudo : spf mais des fois on m'appelle em.
Âge : 19 ans.
Depuis combien de temps rp vous ? : Depuis déjà trop longtemps (en vrai j'ai perdu le compte).
Comment avez-vous trouvé ce forum ? : En tournant à gauche à l'intersection.
Code du règlement : Validé
Des commentaires ? : Vous êtes pas trop moches.



Dernière édition par Ivan Braginski le Jeu 9 Fév - 7:25, édité 20 fois
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 04/02/2017

Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Gilbert Beilschmidt le Dim 5 Fév - 3:39

You.


Bienvenue bel enfant, bon courage pour ta fiche ♥

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 225

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Kiku Honda le Dim 5 Fév - 4:05

Ooooh, un russe! :D Bienvenue, et bon courage pour ta fiche! ♥
avatar
Messages : 88

Date d'inscription : 04/02/2017

Age : 20

Localisation : Dans les nuages

Voir le profil de l'utilisateur https://kikutrashcan.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Ivan Braginski le Dim 5 Fév - 5:13

Merci bien jolis messieurs❤️
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 04/02/2017

Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Tomislav Kovačević le Dim 5 Fév - 5:50

Un russe.

Un autre slave.

On va pouvoir faire de grandes choses toi et moi oupas

Ta fiche a l'air d'être de qualite superieure, y'a meme le patronyme et tout, c'est beau
avatar
Messages : 110

Date d'inscription : 03/02/2017

Localisation : Split

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Ivan Braginski le Dim 5 Fév - 6:25

Russe et slave, je réponds en effet à ces deux critères.

Merci bien (presque) compatriote, tkt on va faire de grandes choses (cmb).

Et merci encore, j'apprécie énormément ❤️ (le patronyme, ce must quoi, j'suis contente qu'on ait remarqué)
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 04/02/2017

Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par  le Dim 5 Fév - 11:04

J'aurais du plus dormir, ça m'aurait évité de lire "pantalons kilt" ce qui ne veut rien dire premièrement. Et je me serais pas tapé une grosse barre.
Euh, sinon bon courage pour ta fiche et bienvenue et le patronyme c'est vraiment magique et super, donc c'est génial étou tu vois. Voilà, bon courage jeune enfant ~

Et puis merde, Ivan en littérature c'est du génie. Sérieux. Bisous.
Date d'inscription : 01/01/1970

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Arthur Kirkland le Dim 5 Fév - 12:10

Un Russie... Un Russie qui poste une fiche de qualité supérieure ... Laisse moi t'embrasser.
J'aime la Russie, j'aime les bonnes fiches, donc je t'aime, merci ♥

Sinon, bon courage pour la suite :D Hâte de lire le reste !
avatar
Messages : 158

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 21

Localisation : Sûrement à la bibliothéque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Sondre Kjell Olsen le Dim 5 Fév - 12:28

"Résultat, la peau de ses mains est très sèche, souvent gercée et pleine de coupures." - Si tu veux, la Neutrogena fait des miracles *winkwink

Un russe russe, c'est bon je bande. Bienvenue :D
avatar
Messages : 175

Date d'inscription : 27/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Meilin Huang le Dim 5 Fév - 12:35

BIENVENUE. Je suis trop contente que tu sois là, ça manque de vrais mâles/PAN

Tu as l'air d'être au taquet sur la fiche, ça fait trop plaisir. Bon courage pour finir la suite et j'ai hâte de voir Ivan en RP. :D

DEBIZOU

_________________
I'll walk over to you like a cat when you're asleep. I will softly hug you, I'll surprise you. You and I, on this sweet night, let’s hold tight to the night.
You’re my wolf,
I’m your cute cat  ©
avatar
Messages : 264

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 19

Localisation : Somewhere over the rainbow ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Toris Laurinaitis le Mer 8 Fév - 21:47

Bon courage pour la fin de ta fiche ~
Je salut le patronyme ~
avatar
Messages : 11

Date d'inscription : 07/02/2017

Age : 20

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par Ivan Braginski le Jeu 9 Fév - 7:30

BON puisque je suis une horrible personne je vous ai jamais répondu MAIS sachez que je vous aime tout plein et que quand je reçois de si beaux messages d'accueil j'ai envie de me rouler par terre en pleurant de gratitude. Juste pour vos commentaires sur le patronyme j'vous love.

Et je vous réponds tous même si on se connaît déjà et tout.

Feli> Franchement, je suis pas contre l'idée de faire porter des kilts à Ivan /PAN/ MAIS EUH VOILÀ merci tout plein ❤️ (contente que t'apprécies comme on disait sur la CB c'est pas passé loin mais yes Ivan littéraire = best Ivan, j'ose le croire).

Arthur> je te remercie encore... vous m'touchez trop avec votre "fiche de qualité supérieure" j'espère pas avoir gâché ça lol

Sondre> Honnêtement tu devrais lui en proposer, il en a terriblement besoin le pauvre. Et contente que mon Russe russe te plaise, et puis merci pour tes jolis mots❤️

Meilin> MEI❤️❤️❤️ Tkt je suis là pour faire remonter le taux de testostérone bien comme il faut. PLEINDEBIZOU

Toris> Merci tout plein collègue littéraire❤️

Bon, c'est beau ce blabla mais j'en profite également pour vous dire que ma fiche est terminée ! Incroyable mais vrai !
avatar
Messages : 146

Date d'inscription : 04/02/2017

Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: get hammered (& sickled)

Message par El Direttore le Jeu 9 Fév - 12:49

nous te souhaitons la bienvenue !

Ta fiche est validée, te voilà donc élève du Da Vinci College !

Tu commences donc désormais un cursus de Littérature, spécialité Littérature
Ton numéro de chambre est le n°4
Tu peux dès à présent RP en ChatBox et dans les forums, de même que tu peux commencer ton Journal intime ou rédiger ta Fiche de relations.

Dans tous les cas, encore bienvenue et bon jeu sur Art Program Hetalia !

avatar
Admin
Messages : 153

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 63

Localisation : Dans les couloirs

Voir le profil de l'utilisateur http://artprogram-hetalia.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum