Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 2:52


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse

     

     
Environnement général : L’univers de Supernatural, environ fin de saison 9 début de saison 10 (donc attention aux spoilers !!)
Physique : Vous prenez Dean Winchester, vous le passer à la javel pour le rendre albinos. Et voilà.
Mental : Là pour de bon c’est un psycho et un sociopathe. Un vrai sadique, un vrai connard et un danger public colérique et difficilement contrôlable.
Caractéristiques : C’est un Démon.
Armes en sa possession : La Première Lame (en gros c’est une mâchoire inférieure de Mule-) et un calibre .40 avec la crosse en ivoire.
 

      Au commencement il y avait deux hommes. Deux hommes que tout opposait, mais que le hasard a fini par réunir dans un même combat. Puis un autre, puis un autre. Si chacun confessera utiliser l’autre pour arriver à ses fins, il est certain qu’au fond les deux « hommes » appréciaient bosser en équipe. Une équipe d’enfer, même.
Au final, il y avait un Roi et un Monstre, à la tête du monde.
Ceci est la genèse d’une nouvelle Bible. Un nouvel ‘’évangile de l’ombre’’ qui raconte l’histoire de la conquête du trône de l’Enfer.

Bien qu’il ne faille pas et que le bon sens le réprouvait fortement, Gilbert avait toujours plus ou moins fait confiance à Kenneth. Au moins pour le fait qu’il trouvait toujours un moyen d’arriver à ses fins. Souvent le pire, certes. Mais également il le comprenait, dans sa logique de bélier. Foncer et réfléchir après, ne pas penser aux conséquences du moins pas tout de suite. Et surtout il le laissait faire.
Aussi vous diriez vous que pour se retrouver là, gisant, laisser pour mort par le dernier connard à plumes (à savoir un ange), faire confiance à l’Écossais avait sans doute été la pire erreur que l’albinos ait pu faire. Et pourtant, lorsqu’il ouvrit les yeux, noir d’ébène et la Marque maudite du Premier Né et premier meurtrier, enflammant ses veines, le l'Allemand ne s’était jamais senti aussi pur. Paradoxalement.

«-Let’s go take a howl to that moon. »

L’accent le narguait. Et en même temps pourquoi pas ? Pourquoi pas laissez tomber tout ça et aller trancher quelques gorges. Par plaisir, ou par besoin.
Gilbert s’en doutait. Kenneth avait sans doute prévu le résultat pour un but, quelque chose. Il se doutait même de quoi et c’est vrai qu’il avait raison. Des têtes devaient tomber. Une en particulier. Mais avant, faites péter les bières et le rhum. Faites tourner le rock, allumez la sono et allumons les femmes.

Hurlons à la lune l’ami.

© designed by DEL-ightful



Dernière édition par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 3:29, édité 1 fois

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Kenneth Kirkland le Jeu 9 Fév - 3:03

Death Game« Are you even listening ? »

Kenneth se tenait debout au-dessus du corps inerte de Gilbert, le fixant de ses yeux verts.
Le démon et le chasseur, deux ennemis héréditaires et pourtant, ils s'étaient à plusieurs reprises alliés quand le besoin s'en faisait sentir. Oh non, pas de confiance de la part de l'écossais non, jamais. Simplement des buts communs, et une marionnette en plus, en présence de l'albinos.
Eh bien oui. Il était un démon après tout. L'un des pires, sans le moindre doute. L'un des plus puissants, mais aussi l'un des plus ambitieux.
Un sale con assez vieux et ayant assez fait ses preuves pour posséder une certaine influence au sein de l'Enfer.
Certains se seraient sûrement contenté de cela, de cette place sûre et confortable, mais jamais ce ne serait le cas du rouquin. Lui n'en avait jamais assez, lui en voulait toujours plus. Il voulait tout posséder, tout contrôler. L'Enfer était son but, son trône, sa couronne. En changer les lois, s'approprier cet endroit.
Il voulait tout contrôler, et peut être alors, quand il aurait réduit le monde à feu et à sang serait-il satisfait. Mais pas avant. Il n'était pour lui pas question d'abandonner avant, et comme l'on pouvait s'en douter, tout moyen pour arriver à ses fins était bon… Mais le pire, aussi ironique celui puisse paraître, était le meilleur à ses yeux.

La marque de Caïn, aussi terrible que redoutable. Une malédiction dont on ne se libérait pas, sous peine de réveiller un mal plus grand encore que tout ce que le monde ait connu jusque là. Cela n'était qu'une légende pour Kenneth, un vieux conte qu'il n'aurait jamais pensé être réalité.
Quand il avait aperçu le premier meurtrier pourtant, malgré le malaise, l'idée de se servir de l'allemand avait fini par germer dans l'esprit du démon.

Mais jamais il n'aurait pensé que les choses se déroulent de manière si intéressante, quand il lui avait suggéré de porter la marque Maudite.

Kenneth n'avait jamais été aussi fier qu'à ce moment précis. Bientôt, grâce à cela, il aurait son trône et sa couronne. Bientôt…
Enfin, encore faudrait-il que Gilbert ne daigne rouvrir les yeux pour cela. Qu'il se réveille.

« Serais-tu déjà mort ? Non, n'essaye pas de me faire croire ça, Gil. Tu as changé, oh ça c'est sûr. En bien mieux que ce que tu étais avant, tu verras. Tu la sens n'est-ce pas ? La puissance qui coule dans tes veines. La colère peut-être même. A mon encontre, ou celle des autres, peu m'importe à vrai dire. »

Il sourit en coin, en s'accroupissant à côté de l'ancien chasseur, avant de reprendre :

« Je ne pensais pas que les choses iraient aussi loin, quand je t'ai suggéré de porter la Marque de Caïn. Mais pour ne rien te cacher pour une fois, je dois t'avouer que je suis plutôt satisfait du résultat. Je sens que les choses vont vraiment devenir intéressantes, en partie grâce à toi. Nous irons loin, si tu te décides enfin. »

Il se redressa, sans pour autant quitter l'albinos des yeux.

« Open your eyes Gil. See what I see. Feel what I feel. »

Un léger ricanement s'échappa de ses lèvres quand il pu apercevoir pour la première fois les yeux de ancien ennemi, devenu aussi noirs que ceux des autres créatures de son espèce.

« Let’s go take a howl to that moon. »

Tout le long de sa tirade, son ton était resté calme, sûr de lui. Savait-il ce qu'il faisait ? Peut-être, peut-être pas. Il ne laissait rien paraître, si ce n'est qu'il s'amusait. Qu'il s'amusait énormément ; et que tout cela… Ce n'était que le début.

Le début de la fin.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 138

Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 3:25


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse




Striking a match for the keyhole
Dark as the evening laid
When he left you all alone

Who left you so?

Grace is a gift for the fallen dear
You're an angry blade and you're brave
But you're all alone

Turning a shade of an angel born
In a bramble ditch when the doors
Of heaven closed


      Évidement qu’il entendait les paroles de l’Écossais lui couler dans la tête et il est vrai qu’il ne s’était jamais senti aussi vrai que maintenant qu’il sentait la noirceur l’envahir.
Il dirigea son regard nouveau vers le roux, comme un prédateur sur sa proie. Malgré qu’il soit clairement en vie, il n’avait pas cette sensation de renouveau, ou de renaissance. C’est davantage comme s’il avait toujours eu ça au fond de lui, et que cela se dévoilait enfin. Un flot de haine, une soif de sang, une rage bouillante, il était comme sur le point d’exploser.

«-Avoues au moins que tu l’avais prévu, n’est-ce pas ?»

Il n’avait en réalité pas besoin de répondre, son sourire et son regarde parlaient d’eux-mêmes. Mon Dieu ce qu’il lui en voulait, à se demander pourquoi il se laissait toujours entrainer dans les pires affaires avec cette pourriture.
L’albinos prit une grande inspiration, la douleur post-empalement qui lui tenait la poitrine il y a quelques minutes avait disparue. Il se redressa, observa ses mains et soupira pour expirer. Il était encore couvert de sang, mais plus aucune blessure, il le sentait. Dans sa main droite il avait la Première Lame. Il ne l’avait pas lâché. Il ne la lâcherait sans doute plus. Elle était désormais une extension de lui-même. Elle semblait lui murmurer que c’était le cas, qu’elle était sienne et qu’elle avait faim.

Un bref rire s’échappa des lèvres de Gil, puis un rire plus creux, sombre. Il ferma les yeux, gardant un sourire aux lèvres et remua ses différentes articulations, en faisant craquer certaines.

«-Son of a bitch…»

Il finit enfin par se relever.
Décidemment, son état était épouvantable, dans tous les sens du terme, mais il n’en avait franchement rien à faire. Encore une fois, il était bien, terriblement bien. Un feu sauvage animait ses veines et dans sa tête résonnait un rock comme n’en fait plus. Le genre de choses qui vous emporte.
Après s’être étiré et vaguement épousseté il se tourne vers le dém- l’autre démon.

«-Bon… tu veux quoi ? Non en fait oublies. On verra ça plus tard. D’abord j’vais aller prendre une bonne bière, puis une bonne douche. Il réfléchit un instant. Ou l’inverse.»

Gilbert observa un peu les alentours, à vrai dire il ne savait plus trop où il était. Une fois le chemin repéré, il va ramasser un pistolet qui avait volé un peu plus loin et se dirige vers la sortie, tout monstrueux qu’il est.
Il ne souciait aucunement de savoir si Kenneth le suivait ou non, il était sûr qu’il ne le laisserait pas tranquille, pas de sitôt.
© designed by DEL-ightful



_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Kenneth Kirkland le Jeu 9 Fév - 3:32

Death GameEn entendant Gilbert, l'écossais ne pu retenir un rire, qui sonnait d'une terrible ironie. Prévoir les choses ? Avoir prévu tout ça ? Non… Ce n'était pas comme si c'était son genre, n'est-ce pas ?
Bon, un peu, peut-être.

« Pourtant je t'ai bien dit que je ne savais pas que les choses en arriveraient là… Quoique… Bon j'admets t'avoir volontairement caché une part de la vérité, mais avoue-le, les choses sont plus drôles quand on les découvre nous-mêmes ! Puis je n'ai jamais menti, tu sais ? Comprend-moi un peu… Regarde-toi. Avec la Première Lame entre tes mains… Nous serons invincibles. »

Kenneth ricana. Il était euphorique, rien qu'en y pensant… Il avait hâte, si hâte. Non il n'avait pas peur de Gilbert, alors que le bon sens voudrait sûrement le contraire. Avec une telle arme en main, si l'autre démon se retournait contre lui, il n'aurait pas grand mal à le tuer… Mais l'écossais voulait jouer avec le feu. Quitte à se brûler… Quel était l'intérêt de vivre si l'on ne prenait pas le moindre risque, n'est-ce pas ?

« Enfin, comme tu dis… Nous verrons les choses plus en détail plus tard. Bien que personnellement, ce ne soit pas juste « une bière » que je prévois. La douche par contre effectivement ne te ferait pas de mal… »

Sans prévenir, le rouquin empoigna l'allemand par l'épaule, le transportant alors en une fraction de seconde hors de cette ruelle sordide dans laquelle ils pouvaient être, se retrouvant dans ce qui semblait être une chambre qui, bien que simple, semblait confortable.
« Juste une bonne bière » ne faisait pas parti des choix possible que Kenneth allait imposer à l'albinos. Oh non.

See what I see, feel what I feel. La vie de démon n'était pas aussi simple, mais il n'en voulait pas vraiment à Gilbert de ne pas comprendre l'ampleur de la situation. Cela prenait du temps pour tout le monde après tout. Mais… Lui ne voulait pas attendre. Il avait certes le temps… Mais pas la patience.

« On n'a pas le temps pour toute la phase d'acceptation du type « bouhbouh je suis un vilain démon ». Enfin si on l'a techniquement, mais j'ai pas envie d'attendre Gilbert. La vie de démon, tu vas découvrir à quoi ça ressemble ce soir. Ma définition préférée, c'est beaucoup d'alcool, de sang et de sexe, avec certes un peu de magouilles de temps à autres… »

Il fit un geste vague de la main en s'exprimant. Ce n'était pas le moment, on avait dit plus tard, les détails.

« Et puis, j'ai bien envie de fêter ma victoire là. Pas toi ? Non vraiment, si tu ne veux qu'une bière, je t'ai raté quelque part... »

Il ricana pour la énième fois, passant une main dans ses cheveux. Il regarda ensuite son homologue en souriant d'un air mauvais, son regard transportant toute son assurance.

« Tu vas vite découvrir que le repos éternel n'est pas au programme avec moi, Gilbert. »
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 138

Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 3:35


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse




Striking a match for the keyhole
Dark as the evening laid
When he left you all alone

Who left you so?

Grace is a gift for the fallen dear
You're an angry blade and you're brave
But you're all alone

Turning a shade of an angel born
In a bramble ditch when the doors
Of heaven closed


      Gilbert n’a même pas le temps de retrouver ses repères qu’il se retrouve transpoté ailleurs. Il observe la chambre autour de lui, puis toise l’ancien démon des croisements d’un air blasé alors qu’il continuait de déblatérer son discours promotionnel sur la fantastique vie de démon.
De l’alcool, du sexe et du sang… ?

«-Ouai, rien qui me change de d’habitude quoi.»

Dégageant sèchement la main sur son épaule, il commence ensuite à faire rapidement le tour de la chambre. Il regarde notamment par la fenêtre pour voir s’il est capable de reconnaitre les environs. Ce n’était pas le cas.
Il soupire et passe une main dans ses cheveux encrassés de poussière et de sang séché.

«-Ça j’ai bien cru le comprendre, que j’étais pas près de coucher. Enfin… j’suis pas taillé pour le repos de toute façon et pour te dire, j’en ai absolument rien à battre d’être un démon.»

Il s’y était toujours plus ou moins attendu, avec crainte, il avait toujours sût qu’un jour ses yeux vireraient noirs. Maintenant que c’était le cas, il ne trouvait pas cela plus dérangeant que ça. C’en était presque libérateur, même.
À vrai dire, quand on est dans la peau d’une telle créature, il est difficile de se soucier de quoi que ce soit. La vie suit son cours. ‘‘Je suis un démon ? Fine. Nailed it’’ tant qu’il peut continuer à botter des culs, profiter de la chaleur du corps d’une femme et savourer la fraicheur d’un l’alcool de blé il n’en avait absolument rien à branler.

L’albinos laissa ensuite tomber la Première Lame sur le lit, comme si ce n’était qu’une arme de plus. Il en fit évidemment de même avec son flingue.
Si l’Écossais continuait de parler (parce qu’il aime beaucoup le faire… et s’écouter le faire aussi), Gilbert l’ignorant presque complètement la présence du roux qui l’observait dans cette nouvelle peau démoniaque. Si bien que l’allemand commença à se préparer pour sa douche comme s’il était seul dans la pièce. Et par ‘’se préparer’’ j’entends, bien évidemment, se déshabiller.
Quand je vous disais qu’il n’en avait rien à foutre.
© designed by DEL-ightful



_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Kenneth Kirkland le Jeu 9 Fév - 3:40

Death GameKenneth n'afficha qu'une simple moue en réalisant que Gilbert ne l'écoutait pas le moins du monde. Il lâcha un court soupir, et se contenta d'aller se servir un verre de whisky au mini-bar avant d'aller s'asseoir sur un fauteuil. Il  appuya sa joue sur son poing, tapotant le verre plein de son autre main, tout en regardant l'albinos sans la moindre gêne.

Qu'on ne se méprenne pas, il ne fit certainement pas cela dans un geste pervers : il se fichait bien du corps face à lui. La nudité ne le choquait plus depuis longtemps. Non il était simplement… Pensif. Il réfléchissait. Il allait devoir trouver le moyen de garder Gilbert sous sa coupe. Longtemps. Éternellement même.
Pas que l'écossais ne craigne vraiment l'autre, non. Mais le garder sous contrôle restait une nécessité… Et il se doutait qu'imposer des choses au marqué soit la meilleure des idées. Non il allait devoir être plus subtile… Ce qui n'allait pas être facile.
Bien sûr que Kenneth était fourbe, et manipulateur, mais cela ne changeait pas un point de sa nature : avant tout, il préférait foncer dans le tas avant de réfléchir. Et là… Il ne pouvait pas réellement se le permettre. Il fronça les sourcils en amenant son verre à ses lèvres pour boire quelques gorgées du liquide ambré qu'il contenait.
Peut-être que ce ne serait pas ce soir, mais bientôt il saurait. Et alors il posséderait une arme des plus puissantes…

Oui, une arme. Simplement une arme. Kenneth était bien loin de considérer Gilbert comme son égal, voir de considérer Gilbert tout court. Il était juste une arme qui lui permettrait d'obtenir tout ce qu'il désirait…
Gilbert n'avait toujours été qu'une marionnette de plus, avec qui il adorait jouer.

Un léger sourire en coin apparut sur les lèvres fines du rouquin quand cette pensée traversa son esprit.

Il s'était toujours vu ainsi, du moins il avait toujours vu le monde ainsi. Le terrain d'un jeu dont il était devenu maître avec les années. Et pourquoi pas bientôt le Dieu ?

Rien ne pourrait l'arrêter. Rien. Et il adorait ça.

Ne lui manquait donc plus qu'un pion… Et ce dernier se trouvait juste devant lui. Il ne lui manquait plus qu'à se l'approprier, dans les règles de l'art.

Mais il ne fallait pas presser les choses, n'est-ce pas ? Il avait hâte, vraiment hâte.

Un sourire carnassier vint orner ses lèvres alors qu'il se releva, finissant son verre d'une traite.

« T'en as encore pour longtemps, ou on va enfin pouvoir y aller ? »
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 138

Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 3:55


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse




Striking a match for the keyhole
Dark as the evening laid
When he left you all alone

Who left you so?

Grace is a gift for the fallen dear
You're an angry blade and you're brave
But you're all alone

Turning a shade of an angel born
In a bramble ditch when the doors
Of heaven closed


      Après tout cela, il pouvait bien prendre le temps de savourer la chaleur de l’eau sur sa peau. Humain ou Démon, cela faisait toujours un bien fou. Oui il allait prendre son temps, se détendre pour profiter au mi-

« T'en as encore pour longtemps, ou on va enfin pouvoir y aller ? »

Gilbert leva les yeux au ciel avant d’hurler pour qu’il l’entende depuis là où il était.

«-Pourquoi t’irais pas t’occuper de ton cul le temps que je m’occupe du mien ?!»

Bon Dieu, il avait compris que Kenneth avait une idée en tête, mais on n’est pas pressés bon sang. Qu’il se calme.
Dans tous cas, l’albinos prit son temps, après tout si le programme est alcool et sexe, il faut être présentable. Sinon comment séduire la belle qui partagera son lit ce soir ? Ce serait plus compliqué que la normal, donc autant mettre toutes les chances de son côté.
Pour la partie sanglante c’est autre chose, la gourmandise disons. Et ça, il verrait plus tard. Sauf si un imbécile avait la mauvaise idée de le chercher avant qu’il n’ait pu amplement profité de sa soirée. Le malotru ferait bien là la pire erreur de sa vie, ce serait également la dernière.

L’allemand sorti de sa douche, washed and all clean, une toile blanche prête pour tout après ce changement de race. Le nouveau Gilbert revient dans la pièce principale où se trouvait le lit. Kenneth était toujours là, un verre de whisky à la main, visiblement agacé et impatient. Gilbert esquissa un sourire en même temps qu’un rire moqueur.

«-Tu t’ennuies peut-être ?»

Oh l’héritier de la Marque ne craignait en rien la colère du démon, s’il le voulait il le ferait tomber comme un rien. Mais il l’amusait, que voulez-vous ? Aussi mauvais soit-il.
Plus, il n’irait pas le tuer alors que le type avait eu la décence de lui rapporter ses changes, histoire qu’il ne ballade pas avec sa tenue de naissance. Gilbert haussa d’ailleurs les sourcils à la vue de son sac et hocha vaguement la tête l’air de dire ‘‘eh beh, les petites attentions…’’. Il ne lui restait plus qu’à se vêtir donc, et ce n’était pas là l’opération qui prenait le plus de temps. Cela fait, il rangea son arme à feu et prit le vieux os qui lui servait de lame et pour la cacher dans son dos, sous sa veste, coincée entre son jean et son t-shirt. Après quoi il arrangea son col, puis se dirigea vers la porte pour sortir.
Avant de quitter la pièce il se tourna vers le roux.

«-Bah allez là, bouges-toi.»

Il roule des yeux, jouant l’agacement, puis sort pour l’attendre, un sourire narquois aux lèvres.
© designed by DEL-ightful



Dernière édition par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 4:00, édité 1 fois

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Kenneth Kirkland le Jeu 9 Fév - 3:59

Death GameLe temps que Gilbert sorte enfin de la douche, Kenneth avait eu le temps de boire une bonne partie de la bouteille de whisky se trouvant dans le minibar.

Il lança un regard en biais à l'allemand, sa remarque ne lui plaisant qu'à moitié.

« Aye j'm'ennuie. T'es même pas assez agréable à regarder pour que je m'occupe en te r'gardant. »

En le voyant partir, le roux referma la bouteille qu'il avait à la main et la reposa avant de lui emboîter le pas.

« Et tu vas me parler sur un autre ton Gil. C'est grâce à moi si t'en es là, et crois moi c'est pas parce que t'as ton petit bout d'os que t'es intouchable. Retiens bien ça. »

Il sourit en coin, puis s'en alla tranquillement, nullement impressionné par le comportement de l'autre démon. Après tout lui même était bien pire… Il était le pire. Un gamin comme l'albinos ne lui arrivait même pas à la cheville.

« Mh… T'as vraiment envie de marcher quand on peut y être en un clignement de paupières ? »

Sans prévenir encore une fois, il empoigna Gilbert par l'épaule, et l'instant d'après, ils étaient dans un bar, la musique peut-être un peu trop forte leur empêchant de se comprendre sans hausser le ton.

« Là… Là on est bien. »

Il afficha un sourire carnassier, repérant déjà quelques jolies jeunes femmes un peu plus loin.

« Je te laisse faire ta vie. Évite juste de te faire tuer pendant la nuit hein ? Parce que je suis pas ta nounou, je surveillerai pas ce que tu fais de ton cul. Et fous pas trop le bordel… J'ai pas envie que t'attire tes anciens… Collègues. »

Il afficha un grimace en prononçant ces mots, faisant des vagues signes d'une main.

Et sur ces mots, il s'éloigna, rejoignant le petit groupe qu'il avait aperçu tout à l'heure. La discussion ne fut pas difficile à engager, et l'alcool coula à flot. Peut-être l'une d'elle prendra-t-elle plus, qui sait ? Il s'en fichait bien.
De temps en temps, il lançait un regard sur la salle, pour essayer de retrouver l'albinos, ne pouvant s'empêcher de le surveiller du coin de l’œil malgré ce qu'il avait pu lui dire en arrivant…
Mais bon ! Cette jolie brune devant lui était bien plus intéressante. Et puis…

« Eh… Je peux te dire un secret ? Contre un baiser… Je peux t'offrir tout ce que tu désires… Absolument tout. »

Et puis, on ne perd pas les bonnes habitudes, n'est-ce pas ?
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 138

Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 4:05


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse




Striking a match for the keyhole
Dark as the evening laid
When he left you all alone

Who left you so?

Grace is a gift for the fallen dear
You're an angry blade and you're brave
But you're all alone

Turning a shade of an angel born
In a bramble ditch when the doors
Of heaven closed


      Les menaces de l’Écossais l’amusait. Oui, évidemment qu’il lui devait… ça, peu importe ce que cela pourrait être. Mais Gilbert l’avait toujours plus ou moins dénigré et ses menaces, pour tout dire, il en avait rarement vu la couleur. À son égard du moins. Le germanique aimait à penser que le roux avait comme un faible pour lui malgré l’animosité. Une sorte d’affection étrange, non réciproque, évidemment. Gilbert jouait de cela. Avoir ce démon pas loin s’est parfois révélé être un avantage.

«-Ouai, ouai…

Son sourire laissait clairement entendre qu’il ne le prenait pas au sérieux. Il voudrait même se moquer de lui. Il apprécie le faire, le tourner en dérision aussi.

Décidemment il ne se ferait jamais à ses ‘‘voyages instantanés’’. Que ce soit avec cet ordure ou avec l’enplumé, ça lui faisait légèrement tourner de l’œil, mais surtout une sensation gênante lui restait constamment au creux du ventre pendant un moment après. Mais, la bière était un bon remède à cela. La bière est un bon remède à tout. Il lâche juste un rire en haussant un sourcil à la remarque de Kenneth.

«-Moi me faire tuer ? Oh sorry, have you met me ?!


Il ne semblait pas qu’il puisse mourir, personne dans ce monde, aucune force, ne semblait enclin à le voir mort. Comme il l’a dit il n’y a pas une heure, il n’était pas près de prendre sa retraite et de savourer un ‘‘repos éternel’’ pourtant bien mériter.
Mais ce n’était pas comme si c’était ce qu’il voulait. Oh non, sinon il n’afficherait pas ce sourire en coin. Il s’installa au comptoir et offrit un sourit charmeur à la barmaid. Une brune, cheveux courts, les yeux d’un vert un peu passé, le visage fin, mais les courbes et les traits durs d’une femme de caractère. D’ailleurs elle ne sourit pas à l’albinos et leva un sourcil en le jugeant du regard. Pile son type.

«-Je vous sers… ?
-Une pinte de brune et un shot de Tequila.»

Sans rien ajouter et sans une politesse, elle lui servit cela. Pendant ce temps il jeta un œil en direction du business man au fond de la salle qui jouait le Maqu’ auprès d’un groupe de demoiselles. Ce requin ne perdait décidément pas le nord…
L’albinos attrapa ensuite le shot de Tequila que la brune venait de poser là et le bu cul sec. L’alcool lui piqua un peu la langue et le fond de la gorge, mais bon Dieu ce que c’était agréable. Il ravala un légèrement grimace et étouffa un grognement qui sembla amuser la barmaid. Il empoigna ensuite la hanse de la pinte et bu quelques larges gorgées qui firent baisser le niveau de moitié.

«-Wow… Dure journée ?
-Oh non… la meilleure de toutes.»
© designed by DEL-ightful


_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Kenneth Kirkland le Jeu 9 Fév - 4:11

Death GameUn grand hôtel de luxe, situé dans une ville gigantesque. La plus grande suite, deux occupants couchés dans les draps froissés par leur ébats, lui fumant une cigarette de façon nonchalante, elle jouant à redessiner du bout des doigts les différentes marques sur la peau de son amant, pensive. Un silence confortable s'était installé dans la pièce, mais quelque chose la poussait à vouloir le briser. Elle avait des questions à lui poser, et elle sentait qu'il s'agissait du bon moment.

« Kenneth ? »

Le rouquin rouvrit les yeux en entendant son prénom, et jeta un regard courroucé à la jeune femme se trouvant à ses côtés, lui faisant comprendre qu'elle l'avait dérangé. Mais elle ne se démonta pas, bien au contraire, elle afficha un sourire amusé, se redressant légèrement sur ses coudes pour pouvoir le regarder.

« Oh ne me regarde pas comme ça voyons… Habituellement, le son de ma voix ne te dérange pas. »

Elle lui lança un regard malicieux, tandis qu'il avait ricané en entendant sa remarque.

« C'est parce qu'habituellement tu ne l'utilises pas pour parler. »

La réponse de l'écossais la fit rire. Elle finit de se redresser, pour aller s'installer à califourchon sur son ventre, avant de reprendre :

« Tu ne devrais pas me parler comme ça. Tu pourrais le regretter.
-Tu es celle qui devrait faire attention à ce qu'elle dit. Tu ne me connais pas.
-Vraiment… ? »

Elle s'amusait de cette situation. Elle s'amusait de cet homme sous elle. Non effectivement… Elle ne le connaissait pas. Ou que très mal. Ils se côtoyaient depuis quelques temps maintenant, mais il était clair que les deux ne se voyaient pas pour simplement discuter autour d'un thé. Oh non… Parfois ils n'échangeaient même que de courtes banalités, trouvant les paroles trop contraignantes, mais prenant tout de même le temps d'effectuer le minimum. Ils n'étaient pas des bêtes. Pas complètement du moins.

« Si je ne te connais pas alors… »

Elle se pencha au-dessus de lui, rapprochant leurs deux visages, juste assez pour qu'un simple dernier mouvement suffise à sceller leurs lèvres. Mais elle n'en fit rien. Elle se contenta simplement de murmurer :

« Apprends-moi alors. Apprends-moi à te connaître aussi bien que je connais ton corps… Peut-être alors saurais-je comment te parler correctement... »

Un sourire en coin vint s'afficher sur le visage du rouquin, qui vint glisser sa main dans la nuque de la jeune femme pour l'attirer contre lui, lui faisant franchir la courte distance qui les séparait encore, échangeant ainsi un baiser fougueux. Sa main descendit ensuite doucement dans son dos, caressant sa colonne vertébrale, et glissa ensuite sur ses côtes, sur lesquelles il commença à dessiner quelques petites arabesques. Puis il la repoussa, elle se retrouvant sur le dos, lui au-dessus d'elle.

« Alors je t'écoute. Pose-moi tes questions. »

Elle réfléchit un instant. Ne restant pas non plus statique, frissonnant aux caresses de son amant. Elle s'agrippa à ses épaules, griffant légèrement.

« Très bien. Alors… Si on résume ce que je sais… Tu t'appelles… Kenneth… Mac… Quelque chose.
-Mackenzie.
-Voilà, Kenneth Mackenzie. Tu es né en Écosse… Et… Tu es terriblement sexy. »

Elle gloussa. Ça faisait peu de choses, alors qu'ils se côtoyaient depuis un moment déjà. Mais… Il fallait dire que c'était bien la première fois qu'elle s'y intéressait.

« Alors… Quel âge as-tu ?
-Je suis plus vieux que ce que tu penses.
-A ce point ?
-Aye. »

Elle fit la moue et pencha la tête sur le côté.

« Je n'en saurais pas plus alors…?
-Nae. Un autre jour peut-être.
-D'accord. Mh… Que fais-tu dans la vie ? »

Le démon sourit, et réfléchit un instant. Comment expliquer ça ?

« Bonne question… Mh… On va dire que mon travail, c'est de rendre les gens heureux. »

Elle fronça les sourcils.

« Heureux.. ? Comment ça heureux… ? Qu'est-ce que tu veux dire ? »

Il se redressa en position assise en la regardant.

« Je leur donne juste ce qu'ils veulent.
-Mais tu ne fais pas ça gratuitement j'imagine ?
-Non effectivement… Je leur demande la chose la plus précieuse qu'ils possèdent.
-De quoi tu parles… ?
-Tu comprendras bientôt. »

Elle soupira, et se redressa sur ses coudes, soutenant le regard du rouquin.

« Bon… Et tu as des projets dans la vie ? Autre que de venir me rendre visite de temps en temps ?
-Aye… J'en ai bien un. Un grand projet…
-Et lequel alors ? Dis-moi, je suis curieuse !
-Je ne peux pas t'en parler. C'est… Particulier. Un jour peut être… Tu verras. »

Elle le regarda en faisant la moue.

« Tu as beaucoup de secrets hein.. ? Tu ne joues pas vraiment au jeu, si tu ne me dis que la moitié de la vérité.
-Je te l'ai dit… Bientôt, bientôt tu comprendras.
-Si tu le dis…
-Allez, je te promets de répondre entièrement à ta prochaine question. Je t'écoute. »

Elle s'assit à son tour, bien plus intéressée. Elle le regarda un moment, réfléchissant. Il allait répondre alors ? Sans rien lui cacher ? Dans ce cas-là, il ne fallait pas qu'elle se trompe. Qu'elle pose la bonne question. Il y en avait tellement qui lui traversaient l'esprit… Elle voulait toutes les poser. Mais il fallait qu'elle trouve celle qui lui permettrait, de fil en aiguilles, d'avoir toutes les réponses. Elle continua donc de le regarder, lui, cet homme avec qui elle avait passé tellement de temps sans pour autant apprendre à le connaître. Elle s'approcha de lui à quatre pattes, ne lâchant pas son regard, ignorant ce sourire amusé sur ses lèvres. Elle réfléchit… Elle réfléchit. A genoux devant lui, elle attrapa son menton entre son pouce et son index. Elle savait quelle question elle allait lui poser.

« Alors… Dis-moi, Kenneth. Pourquoi moi ? »


Le sourire sur les lèvres de l'écossais disparu bien vite. Jamais il ne se serait attendu à une telle question… Quelle réponse y donner ? Il avait promis la vérité, l'entière vérité… Pourquoi elle ? C'était une excellente question oui. Une question dont la réponse… Serait bien particulière. Il ferma les yeux un instant, son ventre se tordant en y repensant. Il visualisa sans mal un visage, un visage proche de celui que la jeune femme en fasse de lui possédait. Il voyait sans difficulté ce visage rond, ces yeux en amande d'une couleur ambrée, ce regard malicieux qui avait croisé le sien tant de fois par le passé… Ces lèvres roses, qu'il avait embrassées une infinitée de fois, ces longs cheveux bruns dans lesquels il avait tant aimé perdre ses doigts… Son cœur se serra, tandis qu'il ouvrit les yeux et que cette image s'effaça. Il prit alors une grande inspiration. Il reposa son regard sur la jeune femme en face de lui. Mais plus de malice, plus de jeu… Juste un regard vide.

« Je… Tu me fais penser à quelqu'un. Une femme que j'ai connue. Une femme que j'ai aimée. »

L'ambiance venait de radicalement changer. Elle ne comprit pas pourquoi ce brusque changement… Cela l’effraya. Elle tenta de s'écarter légèrement, mais il la retint.

« A-Ah oui.. ?
-Aye. Elle s'appelait Mabel.
-Et que lui est-il arrivé… ? »

Elle regretta aussitôt d'avoir posé la question.

« Elle est morte… Il y a longtemps maintenant. Elle a été tuée. »

Un long frisson d'horreur traversa l'échine de la jeune femme. Elle ne voulait pas qu'il en dise plus… Elle voulait qu'il s'arrête. Qu'il arrête… Mais sa voix resta coincée dans sa gorge.

« Puisque tu veux tout savoir.. Je vais tout te dire. »

Il serra plus fort sa prise sur les poignets de la jeune femme, qui essaya de s'en défaire. Tous ses muscles étaient tendus. Ce n'était plus drôle. Ce n'était plus… Elle voulait s'en aller. Fuir loin de cet endroit. Loin de cet homme, et ne plus jamais, ô grand jamais le revoir. Mais elle ne pouvait pas… Il la retenait, au point de lui en faire mal.

« Mabel… Aye, Mabel est morte. Il y a longtemps de cela. Des années… Des dizaines d'années… Des centaines d'années… Je ne sais plus. J'ai perdu le fil… De mes mains aye… C'est moi qui l'ai tuée… Mabel… Mabel.. Alors que je l'aimais tant. Elle était tout pour moi tu sais ? Absolument tout. Peut-être en aimait-elle un autre ? Je ne sais pas. Elle n'avait pas de raison d'en aimer un autre. Il me l'avait promis, quand nous avons signé le contrat. Aye… Elle n'avait d'yeux que pour moi. Dix ans… Ça a duré dix ans. C'est comme ça à chaque fois. Un contrat dure dix ans, avant que le démon ne vienne récupérer ce qui lui appartient. Mais je ne voulais pas… Je n'étais pas d'accord. Cela voulait dire… Qu'elle allait appartenir à quelqu'un d'autre après moi. Je ne voulais pas. Et alors que j'entendais le hurlement des chiens qui s'approchait.. J'ai simplement décidé qu'elle n'appartiendrait jamais à personne d'autre. Elle était mienne… Tu comprends ça ? Mienne ! »

La jeune femme tremblait, et sans s'en rendre compte, s'était mise à pleurer. Ses poignets la faisaient atrocement souffrir, mais plus que tout, l'homme face à elle lui faisait ressentir une terreur immense.

« Alors je l'ai tuée… Elle a pleuré, je me souviens… Elle s'est débattue. Mais j'étais plus fort. Je voulais l'emmener avec moi… Mais… Quand les chiens sont venus me chercher, quand ils ont déchiqueté ma chaire, quand ils m'ont arraché la gorge, quand mes entrailles se sont éparpillées sur le sol… Quand la vie a quitté mon corps, elle n'était plus là. Elle n'était plus… Elle n'est jamais venue avec moi. Il ne me restait plus rien, quand on m'a emmené en Enfer… Elle m'avait abandonné… Alors que je lui avais tout donné… Tout... »

Il secoua la tête. Lui aussi tremblait, mais pas pour les mêmes raisons. Lui… Il s'agissait de la colère qui grondait en lui. Il haussa le ton.

« Elle m'a abandonné ! J'étais seul ! Je souffrais ! J'ai été puni… Aye. Des dizaines, et des dizaines d'années, j'ai été tourmenté. Je la voyais, mais je ne pouvais l'approcher… Je… Je ne sais même pas si c'était elle au final… Je ne sais plus… »

Il ferma les yeux quelques instants. Et quand il les rouvrit, leur couleur verte avait été remplacée par un rouge sanglant.

« Jusqu'au jour où je suis devenu l'un des leurs. Moi aussi, un démon… Tu y crois ça ? Un démon ? J'étais fou peut-être… Sûrement… Mais qui l'aurait cru… ? Pas moi. Et pourtant, c'était à mon tour de faire signer des contrats. De prendre des vies, récolter des âmes, condamnant à une éternité de souffrance contre dix courtes années de bonheur. Pas un jour de plus… Pas une nuit de moins. J'étais bon, tu sais. J'étais très bon même. Pas le meilleur… Mais presque. Personne ne me résistait. Ça a toujours été si simple… Mais il me manquait quelque chose. Non ce n'était pas l'amour… Elle… Enfin… Elle me manquait oui. Je l'ai longtemps cherchée sans pouvoir la retrouver. J'en ai conclu qu'elle était donc dans le seul endroit que je ne pourrais jamais atteindre... »

Il relâcha doucement la pression, sans pour autant lâcher la jeune femme. Il la regarda un court instant, ses yeux ayant repris une couleur normale. Il porta une main à sa joue, pour essuyer les larmes qui y coulaient.

« Je ne suis jamais satisfait. C'est bien là l'un de mes plus grands défauts. Je suis fou aussi oui… Très certainement. Mais je sais ce que je veux. Je veux tout posséder, tout contrôler. Tu l'as demandé tout à l'heure n'est-ce pas ? Ce que je veux ? Je veux l'Enfer. Je veux la Terre. Je veux le Ciel. Un jour, bientôt… Bientôt, je serai roi, et tout sera mien. Peut-être pourrais-je retrouver Mabel après ? Et lui faire payer pour m'avoir abandonner... »

Il rit en termiannt sa phrase. Oui c'était ça… Il était fou. Totalement fou, guidé par un désir insatiable de puissance et de vengeance. Mais il adorait ça.

« Voilà… Tu sais tout ce qu'il y a à savoir maintenant… »

Il la relâcha doucement.

« Je ne suis encore qu'un roi sans couronne, sans royaume, sans sujet. Mais bientôt… Le monde entier m'appartiendra. »

Elle hoqueta. Elle tenta de se relever, mais réalisa trop tard qu'elle était comme paralysée…

« Tu sais tout. Et surtout tu en sais beaucoup trop. Mais je t'apprécie, tu sais… ? C'était agréable avec toi. Alors… Que dirais-tu de m'aider à bâtir mon empire ? »

Il ne lui laissa pas le temps de répondre, et d'un geste de la main, brisa la nuque de la jeune femme, l'emmenant avec lui en Enfer.

Il fallait bien un début à tout.

__________

Les années avaient passées depuis cette soirée. Et là, en sortant du bar, il ne savait pas le combientième de la soirée -ni à vrai dire depuis combien de temps ils en faisaient le tour- il y avait repensé. Il porta son regard sur l'allemand, un sourire aux coins des lèvres. Il n'avait jamais été aussi proche que ce soir là de réaliser son but. De gagner sa couronne, son trône… Sa vengeance. Il ne lui restait plus qu'à apprivoiser Gilbert… Non, pas courber l'échine non. Admettre quelques caprices, peut-être. Accepter de jouer, oui, sans mal. Mais bientôt, ils allaient devoir passer à l'offensive… Bientôt, enfin, le monde brûlerait sur leur passage.

« Gilbert ? Tu aurais cinq minutes ? Il serait temps qu'on ait une petite discussion, toi et moi. A propos du futur. Si tu vois ce que je veux dire... »

Oui… Il était temps d'arrêter de traîner.

Que le sang coule à flot.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 138

Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 4:16


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse

   

   
▬ ATTENTION :
À partir de ce post, les réponses peuvent contenir des scènes violentes et graphiques, déconseillées aux personnes sensibles.
Si vous lisez la suite, c’est en toute connaissance de cause.

__________
 

      La soirée battait son plein. L’Écossais, il l’avait perdu de vue et pour tout dire, il n’en avait rien à faire. L’alcool coulait à flot, les femmes dansaient sur les meilleurs morceaux de rock, c’est tout ce qui importait à l’albinos.
Une semaine de festivité ou de débauche, appelez ça comme vous voulez, l’important n’est pas là. Gilbert savourait chaque seconde dans cette nouvelle peau. Il était plus décomplexé que jamais et pour la première fois il avait l’impression d’être enfin lui-même et il avait profité. De même que beaucoup de splendides créatures qui avaient la chance, ou non, de le croiser.

Mais tout le monde ne semblait pas apprécier l’exaltation de l’albinos. Au cours de leur ‘‘pèlerinage’’, Gilbert avait pu croiser moult imbéciles qui venaient l’emmerder lui ou Kenneth. Certains par jalousie pour l’un ou l’autre ou les deux. Beaucoup simplement abrutis par l’excès d’alcool. Mais aussi, bien que plus rare, par représailles envers le Roi et ou son Chevalier infernal.
Et lorsque que cela concernait le premier, il avait rarement à lever le petit doigt pour se défendre. Bien qu’il puisse largement le faire, le roux laissait Gil s’occuper de cela. Déjà parce qu’il appréciait sans doute admirer le spectacle, mais aussi et surtout, parce qu’il devait s’imaginer que dans ses moments, le démon était réellement à sa botte.
Mais qu’importe, Gilbert ne pensait qu’à lui lorsqu’il tabassait limite ces mecs à morts, les tuant parfois dans l’élan. Ou si personne ne passait là au moment où l’albinos se défoulait. Car c’est tout ce qu’il faisait, se défouler. Il avait ce besoin d’affront, de combat, de violence, de sang, de mort. Cela le calmait légèrement. Tuer calmait son nouveau feu intérieur et en même temps ça l’attisait.

Ce soir-là précisément, un pauvre homme avait fait la bêtise de croire que sa copine lui était acquise et que Gilbert ne réussirait à la faire craquer. L’homme les avait surpris près l’entrée du bar isolé sur une aire d’autoroute alors qu’ils étaient prêt à s’enjailler sur le capot de la voiture de Gilbert.
En somme, c’était de la légitime défense… Non ? Tant mieux.
L’albinos ne prit qu’un seul coup, qui ne servit qu’à le sortir de son petit moment avec la jolie blonde. Du reste, rien de bien exotique. Furieux qu’on l’interrompe, il avait poussé sa conquête pour attaquer le cocu. Lui rendant sa droite avant de le chopper par le col pour le plaquer au mur et faire sèchement frapper l’arrière de son crâne contre ce dernier, de manière répétitive et jusqu’à ce que le démon soit satisfait du rendu des éclats de sang et de cervelle tapissant la façade en béton.
La jeune femme avait fui de terreur face à la scène. Personne d’autre n’avait vu l’action, tous trop occupé à boire à l’intérieur. Seul Kenneth se tenait devant la porte d’entrée, à observer l’albinos au visage couvert de sang, légèrement haletant sous l’adrénaline.

À la question du Roi il sourit. Il se doutait de ce qu’il allait lui proposer et les perspectives qu’imaginait Gil l’enchantaient déjà.

…Je t’écoutes.»


© designed by DEL-ightful



Dernière édition par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 4:23, édité 1 fois

_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Kenneth Kirkland le Jeu 9 Fév - 4:20

Death GameKenneth resta silencieux un instant. Son regard se posa successivement sur Gilbert, sur le cadavre à ses pieds, et la silhouette de la jeune femme en fuite, déjà bien éloignée.

On aurait presque pu croire que le temps s'était arrêté. On n'entendait que la musique provenant de l'intérieur du bar, au loin les voitures passant sur l'autoroute, sans se douter un seul instant qu'un meurtre venait d'être commis à quelques mètres à peine.

Il n'y avait eu qu'un témoin… Un témoin de trop.

« Mais avant de passer aux choses sérieuses... »

Le démon releva sa main, jusqu'à l'avoir au niveau de son visage, et claqua des doigts. Aussitôt des grognements commencèrent à se faire entendre.

« Je n'ai pas envie que qui que ce soit puisse nous déranger. Qui sait ce qu'une pauvre jeune femme éplorée pourrait attirer ? »

Il baissa les yeux et posa sa main sur la tête de l'énorme chien de l'Enfer à ses côtés.

« C'est l'heure du dîner. Tue-la. »

Dés que l'ordre fut donné, l'abominable créature parti à la suite de sa pauvre victime.
Peut-être auraient-ils pu en entendre les hurlements de douleur, si le chien n'avait pas pour habitude d'arracher la gorge de ses proies avant tout.

« Bien. Maintenant que ceci est fait… Revenons-en aux faits veux-tu ? »

Kenneth s'exprimait calmement, de façon détachée, comme s'il s'apprêtait à parler de la pluie et du beau temps avec l'albinos. Comme s'il n'avait pas un cadavre à ses pieds, comme si le sang et la cervelle se trouvant sur le mur sur lequel était presque appuyé ne lui faisaient rien, comme s'il ne venait pas d'ordonner à un de ses chiens de tuer une innocente.

Oh, ou peut être que si, en fait. Il ne restait pas sans réaction face à toutes ces choses, oh non. Il adorait ça. Entendre les cris de cette jeune femme qui voyait son petit ami se faire littéralement exploser le crâne par Gilbert, entendre les hurlements de douleur, voir le sang gicler, entendre les os se briser sous chaque coup.
L'odeur du sang, aussi.
La vision d'un tel spectacle le comblait de joie, et savoir que bientôt, très bientôt il réaliserait bien pire… Cela faisait bien longtemps qu'il ne s'était pas senti aussi excité.

Un petit sourire en coin étirait ses lèvres, et s'agrandit, jusqu'à-ce qu'un ricanement lui échappe, puis que l'écossais se mette à rire, sans grande raison apparente.

« C'est génial… Génial, n'est-ce pas ? Pardon, tu ne dois pas réussir à me suivre… »

Il releva les yeux vers l'ex-chasseur, affichant un sourire cette fois-ci carnassier.

« Gilbert, nous sommes pareils, n'est-ce pas ? Des démons. A la différence près que ton petit couteau fait de toi un chevalier, et que moi je ne suis… Qu'un roi sans couronne. Pour le moment. »

Il commença à marcher autour de l'albinos, réfléchissant un instant à comment amener les choses.

« Il serait temps que nous parlions de notre futur, Gilbert. Professionnel, évidemment. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais pour ma part, bien que j'ai trouvé cette petite semaine bien amusante… Je n'ai pas envie de passer une nuit de plus dans un de ces trous à rats puants, à boire de l'alcool de mauvaise qualité, à baiser des filles qui mentent clairement sur leur âge, et te regarder te battre contre tous ceux qui oseraient nous déranger… Bien que pour ce dernier fait, je dois avouer ne pas m'en lasser. C'est toujours un spectacle intéressant. »

Il passa une main dans ses cheveux, et s'arrêta de marcher, faisant de nouveau face à Gilbert.

« Tout ça pour dire qu'il serait temps que nous passions à autre chose. Quelque chose de mieux. De plus grand. Vois-tu où je veux en venir Gilbert ? »

Il se mordit la lèvre inférieure, ses yeux habituellement verts reprenant leur couleur rouge un instant.

« Nous méritons l'Enfer. Nous méritons d'être craints, nous méritons de faire régner la peur. Nous sommes les démons les plus puissants sur ce monde. Penses-y… Le Roi de l'Enfer, Gilbert Beilschmidt à ses côtés. Together we rule... Together we create the perfect Hell. »

Un léger rire lui échappa à nouveau, alors qu'il s'écarta de son vis-à-vis.

« Ne t'imagines pas que la tache sera ennuyeuse. Si tu aimes tuer, et crois-moi, je sais que tu adores ça, tu vas être servi. »

Il planta son regard dans celui de l'albinos. C'était un peu le moment de vérité.

« Alors ? Qu'en dis-tu ? Que préfères-tu ? Continuer cette vie-là, ou en obtenir une bien meilleurs, mh ? »
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 138

Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Jeu 9 Fév - 4:27


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse




Striking a match for the keyhole
Dark as the evening laid
When he left you all alone

Who left you so?

Grace is a gift for the fallen dear
You're an angry blade and you're brave
But you're all alone

Turning a shade of an angel born
In a bramble ditch when the doors
Of heaven closed


      Alors que les grondements sinistres de la bête –qu’eux seuls pouvaient entendre- dévorant la pauvre fille habillait le fond avec les bruits de la route, Gilbert écoutait les dires du Roi. Il semblait le faire d’une oreille distraite, s’essuyant vaguement le visage d’un revers de manche, étalant plus le sang qu’autre chose. Pourtant il était attentif à chacun de ses mots, car il savait à quel point le roux appréciait les tournures de phrases élaborées afin de faire passer n’importe quelle pilule et Gil ne voulait pas se faire entuber d’une quelconque manière.
Il parlait politique, encore, c’était d’un ennui…

Évidemment qu’ils rouleraient tous deux sur l’enfer s’ils le voulaient. Ils seraient craint comme jamais, puissants, il va sans dire. Il s’en doutait, l’albinos, que le démon allait lui parler de ça un jour. C’est pour ça qu’il avait fait de lui ce qu’il est maintenant. Une machine de guerre, très clairement.
Au final oui, il l’utilisait, c’était visible comme jamais. Malgré tout, Gil connaissait Kenneth beaucoup trop bien. En même temps est-ce que Gilbert n’y trouverait pas son compte? Si. Plus les jours passaient plus il avait soif de sang. Plus la Lame en réclamait. Son organisme entier bouillonnait sans sa dose de violence et encore plus quand elle l’avait eu. Mais difficile d’avoir cette dose avec de simple bagarre de bar, il est vrai.
Cependant, l’albinos avait ce besoin d’indépendance et une fierté qui lui refusait de céder à une alliance ‘‘politico-stratégique’’ avec Kenneth.

«-Together we rule... Together we create the perfect Hell.»

Certes. Il est vrai. Mais ce ‘‘ensemble’’ lui semblait compromis dans un sens comme dans l’autre. Aucun des deux ne se laisserait marcher sur les pieds par l’autre et il était clair que Kenneth considérait déjà le Chevalier pour son larbin. Ça l’agaçait…

Il soutint son regard, avec un sourire en coin. Oui il se moquait, un peu. Il considéra l’offre un instant dans son esprit, levant les yeux au ciel.

«-Proposition intéressante, en effet. Mais dis-moi, on est d’accord que dans l’histoire, nous sommes associés, n’est-ce pas ? Aucune notion de hiérarchie. Parce qu’il est hors de question, mon bon Kenny, que je ne sois là que pour le sale boulot, bien que j’n’ai aucun souci à me salir les mains. Mais que ce soit bien clair, Kenneth. Tu veux qu’on fasse ça ensemble? Parfait. Mais je ne va pas t’imaginer que je suis ton larbin, parce que oui, je sais que tu le penses, et non.»

Au fur et à mesure il s’avançait vers lui, un sourire menaçant aux lèvres. Il avait sorti la Première Lame, faisant mine de l’admirer, mais lorsqu’il fut en face de Kenneth, la lame était sous la gorge de ce dernier.

«-Parce que j’hésiterais pas un instant à te refroidir si une idée aussi stupide te viens à l’esprit.»

Et il ose espérer que Kenny était conscient que Gilbert avait les moyens de le faire et qu’il n’hésiterait pas un seul instant.

© designed by DEL-ightful




_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Kenneth Kirkland le Jeu 9 Fév - 5:16

Death GameKenneth se contenta de rouler des yeux en écoutant les paroles de l’autre démon face à lui. Associé, larbin, mais quelle différence ?
Gilbert était-il entrain de le menacer ? Devrait-il avoir peur ? Peut-être serait-il effectivement effrayé s’il n’avait qu’un minimum de bon sens. Même cette lame sous sa gorge ne le faisait pas trembler.
Mais il n’en possédait absolument pas. Alors le discours de l’albinos ne faisait que l’irriter… Mais il n’en montra pas un seul signe. Ce n’était pas le moment. Froisser son vis-à-vis ne serait pas bon pour ses affaires.

« Je n’ai jamais prétendu être ton supérieur. »

Bon, peut-être que si, un peu.

« Mais je ne vois pas les choses à ta manière. Vois-tu, j’ai été pendant des années un démon des croisements. Et à force de signer des contrats, j’ai appris qu’il n’est pas bien difficile de contenter les deux partis impliqués. Bon dans notre cas, je ne peux pas t’offrir mon âme, je ne pense pas que cela t’intéresserait, d’autant plus que je n’en ai plus… Mais nous pouvons bien arriver à un arrangement. »

D’un geste lent, il vint poser l’une de ses mains gantées contre la lame qui était toujours contre sa gorge, et la repoussa, doucement. Depuis le début, son regard était planté dans les yeux de Gilbert, et Kenneth prononçait chacun de ses mots sans sourciller. Comme d’habitude, sans une once d’hésitation ou d’inquiétude.

« Tout ce que je désire, c’est de devenir roi. De contrôler l’Enfer. Mon plus grand rêve est de voir le monde des vivants à feu et à sang. Pourquoi ? Ai-je besoin vraiment d’une raison ? Je suis du genre à me délecter de la peur d’autrui. De la douleur… As-tu déjà entendu une personne te supplier pour sa vie ? As-tu déjà regardé tout espoir s’éteindre dans son regard ? Jamais je ne m’en lasserai. »

Il ne pu s’empêcher de ricaner. Sa cruauté n’avait pas la moindre limite.

« Ce que tu dois comprendre, c’est que le reste m’importe peu. Mais malheureusement, dans ma position… Je ne peux pas. J’ai besoin d’accéder au pouvoir, et autant que je puisse aimer les jeux politiques, je ne pourrais pas accéder à mon trône sans… Un peu d’aide. »

Il retint de peu un soupir. Il n’aimait pas du tout ce qu’il était entrain de dire. Il était l’un des démons les plus puissants que le monde connaissait… Mais même lui, seul, ne pouvait gagner un tel combat.

« Et c’est là que tu interviens. Tu as besoin de tuer, je le sais. La lame veut du sang. Mais pas… ça. »

Il parla en indiquant le cadavre à leurs pieds. Qu’on aille pas lui faire croire que ceci étancherait la soif de tuer d’un Chevalier de l’Enfer.

« Ce que je te propose, ce ne sont pas de vulgaire combats de bar pour une pauvre fille. Ce que je t’offre, c’est une guerre. Mes partisans sont nombreux… Mais avoir le possesseur de la première lame à mes côtés ? Cela assurera ma victoire Et une fois que nous aurons gagné ? Je l’admets. Il ne peut y avoir qu’un roi. Mais la politique ne t’intéresse pas, je le sais. Tu n’en as rien à faire. Et à vrai dire, tu pourras bien faire ce que tu veux, je ne pense pas que cela me concernera non plus. »

Il n’était certainement pas sa nounou.

« Mais j’imagine que je pourrais bien faire quelques concessions. Ton prix sera le mien mon ami, pour moi rien n’a autant de valeur que le chaos qui pourra enfin s’abattre sur le monde quand je le réduirai en poussière. »
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 138

Date d'inscription : 03/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Even demons have to sleep | ft. Kenneth |RATED M/PEGI-16|

Message par Gilbert Beilschmidt le Dim 28 Mai - 18:26


EVEN DEMONS HAVE TO SLEEP

feat | Écosse

   

   
Striking a match for the keyhole
Dark as the evening laid
When he left you all alone

Who left you so?

Grace is a gift for the fallen dear
You're an angry blade and you're brave
But you're all alone

Turning a shade of an angel born
In a bramble ditch when the doors
Of heaven closed
 

      Le temps avait beau passer, il détestait toujours autant son air condescendant. Mais soit, après tout Gilbert ne le regardait pas non plus avec plus de respect.

«-Oui, je sais Papy, tu radotes. Ton discours sur tes objectifs je l’ai déjà entendu trop de fois. Et t’auras beau dire ce que tu veux sur ce que tu prétends dire ou non. Je sais que tu n’en penses pas moins et rien que ça, ça m’énerve.»

Son ton se rapprochait d’un grondement. Oui il était un démon, mais il n’en restait pas moins lui-même, quelques regrets, remords et mœurs en moins. Il avait ses principes et surtout sa fierté. Mais le roux avait raison sur un point et pas des moindres. La Lame réclamait du sang et elle en réclamait de plus en plus. Gil le sentait, son corps entier bouillonnait et si Kenneth ne pouvait pas lui offrir ce dont il avait besoin, il l’aurait déjà égorgé. Pas pour leur passé que l’on pourrait qualifier de conflictuel, mais parce qu’il le pouvait et qu’il le voulait, par pur instinct.

«-J’en ai rien à faire de ton trône et encore de ce que tu veux en faire. Mais je te connais et je te vois très bien venir… Une fois que tout ça sera fini, ne t’avise pas de me faire un coup de pute comme tu sais si bien les faire, parce que cette fois je n’hésiterais pas à te refroidir. Je veux la paix, quand bien même ce que je fais ne te conviens pas, suis-je bien clair ?»

Finalement, il ôta la lame de devant le démon, pour la ranger dans son dos, comme à son habitude. Il n’attend pas vraiment de réponse de la part de Kenneth. Pour lui la question est rhétorique. C’est oui ou la mort.

«-Maintenant je t’écoutes… On commence par quoi ?»

© designed by DEL-ightful


_________________
2 COOL 4 SCHOOL

   


What about:
           

   
avatar
Messages : 290

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 23

Localisation : Sous une guitare sans doute

Voir le profil de l'utilisateur http://del-ightful.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum