Hello Bitches ✿ Huang Meilin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hello Bitches ✿ Huang Meilin

Message par Meilin Huang le Dim 29 Jan - 21:05

Huang Meilin

Nation représentée : La République de Chine ; mais Taïwan est préféré.
Nom : Huang
Prénom : Meilin
Âge : 19 ans
Date d’anniversaire : 25.10.1997

Sexe : Féminin
Taille : 164 cm
Poids : 51 kg
Nationalité : Taïwanaise
Cursus suivi et spécialité : Musique, spécialité chant.









Son animal totem ? Un chat. Pas très original, mais c’est ce qui lui convient le mieux. Elle est du genre à se poser dans un endroit confortable pour se prélasser des heures. Mais elle est aussi joueuse quand ça lui prend, quelquefois volontairement solitaire. De plus, elle a parfois ces yeux rieurs, lorsqu’elle obtient ce qu’elle veut ou qu’elle a réussi à soudoyer quelqu’un pour une quelconque raison. Une vraie féline.

Ah oui, et aussi, elle aime manger plus que de raison.

Que peut-on trouver sur sa table de nuit ? Une petite veilleuse qui lui sert de lampe de chevet et décore les murs de sa chambre d’étoiles quand elle est allumée, son téléphone, bien souvent en charge durant la nuit, parfois aussi un flacon de vernis à ongles qu’elle n’a pas encore rangé. On peut y voir également le livre qu’elle est en train de lire, son casque et son Ipod, ses must-have.

Les indispensables de sa garde-robe ? Les basiques. Le blue jeans slim taille basse est un incontournable, surtout quand on ne sait pas quoi mettre et qu’on a pas le temps ou tout simplement la flemme d’être originale. Elle a un amour presque malsain pour les crop-tops et les petits pulls aux motifs torsadés. Meilin a évidemment LA petite robe noire qui va à toutes les occasions. Je m’arrête ici car on a bien parlé d’indispensables, mais sachez que c’est une véritable accro de la mode et qu’elle a bien plus de vêtements, accessoires et chaussures que nécessaire. C’est simple, si on lui demandait de choisir entre n’importe quoi et des fringues, elle choisirait très certainement la deuxième option.

Sa journée parfaite ? Un réveil pas trop tôt et en douceur pour être de bonne humeur dès le départ, un grand ciel bleu, mais une température raisonnable. Quelques nuages et une légère brise. En ce merveilleux jour, elle irait à ses cours de chant, puis mangerait dans un petit café cosy en ville, avant d’aller se balader dans ce qu’elle imagine être une petite forêt ou un chemin de campagne. Un petit pique-nique en guise de goûter, en compagnie de copines ou d’un potentiel petit-ami, puis elle rentrerait chez elle pour cuisiner un peu, prendre un bon bain relaxant en bouquinant et s’endormir de la musique dans les oreilles. C’est simple et un peu niais, mais parfois, la perfection ne tient pas à grand chose.

Quelle musique chante-t-elle sous la douche ? Je dirais un peu de tout, mais dans le but d’affiner ma réponse, je vais me pencher sur ce qui revient le plus souvent, et il s’agit de chansons assez old school en vérité. Qu’elles viennent de pays voisins, comme le classique Nobody des Wonder Girls, ou qu’elles soient plus occidentales, comme l’incontournable Vie en Rose d’Edith Piaf ou le célèbre Take on Me de a-ha, Meilin n’a que faire de chanter en yaourt. Car même si elle connait les paroles sur le bout des doigts, son accent rend la chose absolument incompréhensible. Qu’à cela ne tienne, chaque chanson mérite sa "douche de gloire". Heureusement pour son voisin de chambre qu’elle prend des cours de chant depuis toute petite et que, de ce fait, sa voix n'est pas désagréable.

Un objet fétiche ? Difficile à dire, contrairement à ce que l’on pourrait penser, Meilin n’est pas spécialement matérialiste. Son stylo se casse ? Elle en achète un autre. Un trou dans sa robe préférée ? On fait un tour chez les étudiants en couture et le tour est joué, pas de quoi en faire un drame. Elle n’attache que très rarement une valeur sentimentale à un objet, il faudrait qu’il vienne d’une personne spéciale, et encore… Disons qu’elle ne quitte jamais son Ipod et que de ce fait, il pourrait être considéré comme objet fétiche.

Ses vacances idéales ? La classique plage de sable fin, la mer à l’eau turquoise avec récifs de corail apparents… Un séjour aux îles entourée de personnes qu’elle aime semble être une bonne approche de sa définition du paradis. Petit cocktail coloré, bracelet de cheville, paréo à la taille et chapeau de paille, c’est ce qui peut être la tenue parfaite pour ses vacances rêvées.

Son petit rituel du soir ? Rien de bien extravagant. Après une journée bien remplie et un dîner amplement mérité, Meilin se prélasse dans un bain bien chaud après s’être démaquillée et brossée les dents. Une fois toute fraîche et en pyjama, elle bouquine un peu ou discute par textos (ou les deux à la fois) avant d’éteindre sa veilleuse pour mettre son casque et s’endormir au son de sa chanson préférée du moment.

Le fond d’écran de son téléphone portable ? Ouvrez ce lien dans un nouvel onglet si vous voulez savoir. Mais jugez pas.

Quelle histoire lui racontaient ses parents quand elle était petite ? Ses parents ne lui racontaient pas d’histoires. Rien de dramatique, c’est juste qu’ils préféraient lui faire écouter de la musique qui est, de leur point de vue, une certaine forme d’histoire également. En revanche, sa grand mère maternelle lui racontait des tas d’histoires quand ils emmenaient Meilin chez elle. Les préférées de la petite étaient celles de sa jeunesse. Ce qu’elle faisait quand elle avait son âge, comment était la vie à l’époque de ses vingt ans, comment elle a rencontré son grand père… C’est le genre d’histoires qui fascinaient la Meilin de 8 ans.

Raconte-nous !

Meilin est une jeune femme tout juste sortie de l’adolescence. Elle commence à s’affirmer tant par sa personnalité que par son physique, et c’est à ce dernier que nous allons nous intéresser maintenant. A peine plus grande que la moyenne de taille pour les femmes taïwanaises, elle se permet bien volontiers des chaussures à talons pour aligner sa fine silhouette et lui faire les plus jolies jambes possibles. Elle ne fait pas partie de cette catégorie de femmes obsédées par leur apparence, mais Meilin essaie de se mettre le plus possible en valeur. C’est toujours bon pour le moral d’être satisfaite devant son reflet dans le miroir le matin, avant de partir pour une journée de travail. Mais une fois sa chambre quittée, la jeune femme ne pense plus tellement à la tête qu’elle a. Pour ses cours, elle préférera attacher ses longs cheveux lisses et bruns, légèrement décolorés, afin de ne pas être dérangée pendant qu’elle travaille. Et puis, gourmande qu’elle est, on se doute bien que son rouge à lèvres ne survit pas jusqu’au soir, bien loin de là, puisqu’elle grignote très souvent. Et elle ne pense pas à retoucher son maquillage régulièrement, elle a bien d’autres choses à penser.

Sous sa frange sont cachés de fins sourcils très expressifs, parfois froncés, d’autrefois levés en signe d’incompréhension. En effet, les émotions de Meilin sont visibles sur son visage. Elle est typiquement le genre de personne à être vraiment nulle au poker, parce qu’elle est incapable de cacher ce qu’elle ressent. Ses yeux bridés et noirs sont bien souvent ornés d’un trait d’eyeliner pour un effet cateye qui lui plaît particulièrement. Outre ce détail, le maquillage de la jeune femme reste assez naturel. Elle préfère la crème hydratante au fond de teint et se passe de blush. En revanche, sa couleur préférée de rouge à lèvres est le rouge bourgogne.

Un détail particulier du visage de Meilin sont ses pommettes. Assez marquées, elles ressortent dès qu’elle sourit, de même que ses yeux qu’on qualifiera de rieurs. Elle a ce que j’aime appeler “le sourire des yeux”. Et pour cause, si je devais choisir sa particularité physique la plus charmante, je citerais sans hésiter son sourire qui lui donne un visage presque littéralement rayonnant. Sans parler des fossettes qui se creusent de part et d'autre de ses lèvres dès qu'elle esquisse le moindre sourire. Il y a beaucoup trop de fois le mot "sourire" dans ce paragraphe. C'est un joli mot pour résumer l'aspect de notre protagoniste.

Pour continuer sur la description physique, Meilin a des mains très fines dont les ongles sont toujours vernis, bien que la plupart du temps, elle se contente d’un vernis transparent pour les faire briller. Quelques bagues, toujours fines, ornent parfois ses doigts. Elle a également les oreilles percées au lobe et porte divers colliers, toujours discrets. Elle aime les petits bijoux qui décorent sans en faire trop, et quand elle choisit ses tenues, son maître-mot est la subtilité. D’une manière générale, elle préférera toujours la qualité à la quantité, même si son armoire déborde de vêtements. La jeune femme a un sévère penchant pour la mode et a souvent bien du mal à se contenir lorsqu’elle sort en après-midi shopping.

Meilin est une femme sûre d’elle, qui sait ce qu’elle veut dans la vie. Elle s’affirme et ne se laisse pas marcher sur les pieds. De ce fait, elle marche la tête haute, et c’est peut-être cette attitude qui fait qu’au premier abord, on pourrait penser qu’elle est froide, voire un peu hautaine. Mais cette première impression est trompeuse, parce qu’elle est en fait très chaleureuse et souriante. Elle a la discussion facile, et bien vite, on regrette d’être allé vers elle, parce que c’est un véritable moulin à parole. Elle aura toujours un potin à raconter, et s’il arrive qu’elle soit à court d’idée, elle commencera à poser des questions à son interlocuteur pour le faire parler. Car son débit de parole ne signifie pas qu’elle aime parler toute seule, bien au contraire. Elle aime captiver les autres, quitte à les pousser à participer à la conversation elle-même.

Accueillante et bienveillante, c’est une personne profondément gentille qui fait la plupart du temps passer ses intérêts après ceux des autres. Mais attention à ne pas la prendre pour une bonne poire. S’il y a bien une chose que Meilin déteste, c’est le mensonge et l’hypocrisie. Les lèche-cul, ça ne l’intéresse pas, et si quelqu’un se fiche d’elle, gare à lui. Plutôt rancunière, si on veut lui faire une crasse, il faut s’attendre à en subir les conséquences. Elle est du genre à donner sa confiance trop rapidement et trop facilement, il n’est cependant pas aisé de la récupérer une fois qu’on l’a perdue.

Meilin est également une bosseuse, prête à se tuer à la tâche s’il le faut. Elle prend ses études très à coeur et en a fait une priorité sur ses loisirs. Bien qu’elle soit très sociable, elle sera plus encline à refuser une sortie entre copines si elle a du travail à faire. Le fait est que la jeune femme se met assez facilement la pression sur ce plan-là. Stressée par nature, si son anxiété s’est estompée depuis l’adolescence, elle ne peut parfois s’empêcher de s’inquiéter lorsque ça touche à ses études ou à ses proches. Il arrive qu’elle se fasse des films et elle peut rapidement penser que tout est de sa faute lorsque quelque chose ne va pas dans son entourage. Dans ces cas-là, elle ressent un fort besoin d’être rassurée et se dirigera très certainement vers un aîné dans ce but.

Pour résumer, Meilin est une jeune femme affirmée, qui travaille pour avoir ce qu’elle veut et n’a jamais de mal à se faire un grand cercle d’amis. Affectueuse bien qu’un peu trop bavarde, elle est quelqu’un sur qui on peut compter, à condition qu’elle puisse à son tour se reposer sur ses proches en cas de besoin.


- Mamie, comment tu as rencontré papy ?
- A un concert de musique, mon trésor.

Depuis toujours, la musique accompagne la vie de Meilin. Son père était parolier et sa mère, bien que dentiste, avait un intérêt tout particulier pour la musique. Ainsi, elle grandit au son des CDs de ses parents qui résonnaient quotidiennement dans le salon familial. Ce bonheur ne dura pas éternellement, cependant, car les parents de la petite divorcèrent après des années de mariage. Meilin avait 8 ans quand elle dut déménager pour vivre avec son père. Elle voyait cependant très régulièrement sa mère restée à l’hôpital et, durant ces visites, elle écoutait avec intérêt les histoires de sa mamie. De ce fait, elle n’eut pas une enfance malheureuse, loin de là. Fille unique, elle était de ces enfants de divorcés qui avaient deux anniversaires, deux Noël et deux Nouvel An Lunaire, ce qui veut dire deux fois plus de cadeaux. Et en effet, elle était fort gâtée la bougresse.

Meilin a toujours voulu chanter. Vous me direz ; toutes les petites filles se prennent au moins une fois pour une star de la scène, avec leur fameux micro en plastique rose offert lors d’un énième Noël. Elle ne fit pas exception, et pendant des semaines, elle cassa les oreilles à son père en hurlant dans son micro de karaoké ses chansons préférées. Autant dire qu’à 10 ans, ça ne volait pas très haut.

- Papa, plus tard je veux être chanteuse, comme ça, les amoureux se rencontreront à mon concert, comme papy et mamie !

C’est adorable, un enfant. Devant la bouille déterminée de sa fille, son père s’empressa de l’inscrire à des cours de chant. Motivée et enthousiaste, c’est vite devenu l’activité favorite de Meilin. Et cela dura toute son adolescence. Elle devint de ces filles pénibles qui chantent à longueur de temps. En faisant la vaisselle, en faisant à manger, en faisant ses devoirs, en promenant le chien, en rangeant sa chambre, même en sortie avec ses copines… Rien n’arrêtait sa voix. Et bien qu’elle chantait juste, au bout d’un moment, elle cassait les pieds. Mais on l’aimait aussi comme ça, notre Meilin. Après tout, Meilin qui ne chantait pas n’était pas Meilin. Et tant qu’elle suivait ses cours de chant et continuait ses études, tout allait bien pour ses parents. Ses notes, plus que correctes, auraient pu lui ouvrir les portes de nombreuses bonnes écoles.

Mais la passion du chant ne quitta jamais la jeune fille. Et lorsqu’elle annonça à son père qu’elle voulait sérieusement chanter, du haut de ses 16 ans, il comprit enfin qu’elle voulait vraiment en faire son métier. Il tenta d’abord de l’en dissuader, puisque lui-même dans le milieu de la chanson, il savait qu’un travail acharné ne suffisait pas, qu’il fallait du piston, un petit coup de pouce de quelqu’un de déjà connu, ou encore une chance insolente. Mais sa fille n’était pas du genre à baisser les bras, et il le savait. Alors après de longues discussions avec la mère de Meilin, les parents décidèrent, plutôt que d’essayer de la décourager en vain, de l’aider aussi bien financièrement qu’en la soutenant dans ses projets. Et quoi de mieux pour aider leur fille à déployer ses ailes que de lui trouver la meilleure école possible ?

C’est ainsi que l’adolescente devenue jeune adulte fut inscrite à la célèbre académie d’arts d’Italie. Et si vous jetez un œil à sa lettre de motivation, vous pourrez lire de son écriture ronde :


“Je veux devenir chanteuse pour transmettre des messages forts et partager mes émotions avec le monde entier.”

Et toi ?

Pseudo : Kana
Âge : 20 ans
Depuis combien de temps RP-tu ? : Me demandez pas. ;;
Comment as-tu trouvé ce forum ? : Je suis entrée et j'ai mis les pieds sous la table.
Code du règlement : Non mais moi j'ai pas besoin de code, je suis une #thug.
Des commentaires ? : Débizou.




_________________
I'll walk over to you like a cat when you're asleep. I will softly hug you, I'll surprise you. You and I, on this sweet night, let’s hold tight to the night.
You’re my wolf,
I’m your cute cat  ©
avatar
Messages : 222

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 19

Localisation : Somewhere over the rainbow ~

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hello Bitches ✿ Huang Meilin

Message par El Direttore le Ven 3 Fév - 12:44

nous te souhaitons la bienvenue !

Ta fiche est validée, te voilà donc élève du Da Vinci College !

Tu commences donc désormais un cursus de Musique, spécialité Chant
Ton numéro de chambre est le n°1
Tu peux dès à présent RP en ChatBox et dans les forums, de même que tu peux commencer ton Journal intime ou rédiger ta Fiche de relations.

Dans tous les cas, encore bienvenue et bon jeu sur Art Program Hetalia !

avatar
Admin
Messages : 117

Date d'inscription : 26/01/2017

Age : 63

Localisation : Dans les couloirs

Voir le profil de l'utilisateur http://artprogram-hetalia.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum